Maroc-UE Deux rendez-vous cruciaux pour l’accord de pêche

Maroc-UE Deux rendez-vous cruciaux pour l’accord de pêche
Le 20-04-2018 à 12:21:31
L’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc sera, de nouveau, sous les feux des projecteurs. Deux rendez-vous importants sont, en effet, prévus les 13 et 16 avril courant, soit deux mois après l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) qui, saisie par un tribunal de Londres, avait déclaré l’accord valide tout en rappelant que les parties devraient entamer de nouvelles négociations pour apporter des modifications au niveau des provinces du Sud.

Le premier rendez-vous conce
e le Comité des représentants permanents des gouve
ements des Etats membres de l’UE, baptisé « Coreper I », devant se prononcer sur le mandat que doit donner le Conseil de l’Europe à la Commission européenne, l’autorisant à ouvrir de nouvelles négociations avec le Maroc en vue de la modification de l’accord de pêche.

Le deuxième rendez-vous est afférent à une rencontre ministérielle au sommet du Conseil «Agriculture et pêche», au Luxembourg pour débattre de la question de l'attribution (ou pas) d'un mandat à la Commission pour les négociations avec le royaume.

Même si rien n’est donc encore joué en faveur de la thèse du royaume , cela n’empêche pas la diplomatie marocaine d’être confiante, quoique la position de certains pays comme la Suède, n’est pas encore exprimée, à l’inverse de l’Allemagne et du Danemark qui ont annoncé, le 9 avril, leur soutien total à la reconduction de l’accord avec le Maroc.

Si l’on se réfère à la précédente situation similaire de l’accord agricole, le Conseil devrait, en toute logique, donner mandat à la Commission pour qu’elle négocie avec le Maroc un nouvel accord de pêche.

Evidemment, les nouvelles négociations seront assujetties à des conditions au vu des arrêts de la Cour de justice, mais l’essentiel est que l’on donne au Maroc l’opportunité de défendre ses positions, surtout que le royaume a déjà démontré, avec preuves à l’appui, que les revenus générés par les activités de pêche dans les provinces du Sud marocain profitent en majeure partie aux populations de cette région…

À propos admin

x

Check Also

Un pédophile français devant le parquet à Tanger

Un ressortissant français, arrêté en flagrant délit d’actes pédophiles, le 14 mai dernier à Tanger, ...

Le directeur du CRI-TTA Omar CHRAÏBI Contraint à un congé ouvert

Le directeur du centre régional d’investissement Tanger –Tétouan-Al Hoceima ( CRI-TTA), Omar CHRAÏBI, aurait été ...

Commerce extérieur : un trou de 206 milliards de dh !

Le commerce extérieur est l’une des faiblesses structurelles de l’économie marocaine. Le déficit commercial s’est ...

Aller à la barre d’outils