Accueil » Activités Royales » SM le Roi Mohammed VI inaugure une station de traitement et un système de réutilisation des eaux, ainsi que d’importants projets INDH

SM le Roi Mohammed VI inaugure une station de traitement et un système de réutilisation des eaux, ainsi que d’importants projets INDH

Activités Royales à Tanger : SM le Roi Mohammed VI inaugure une station de traitement et un système de réutilisation des eaux, ainsi que d’importants projets INDH
[color=#999999][size=09]Le 10-10-2015 à 10:45:36[/size][/color][b][justify][size=12][color=#333333] Sa Majesté[color=#993300] le Roi Mohammed VI[/color], qui avait quitté Tanger lundi, lundi 28 septembre, à destination de Paris pour rendre visite à la nièce du Souverain, Lalla Soukaina, fille de sa sœur aînée SAR[color=#993300] la princesse Lalla Meryem[/color], qui a accouché dimanche 27 septembre de deux jumeaux, était de retour, lundi de
ier, dans notre ville, en provenance de Paris, via Rabat.

A Tanger où SM le Roi est resté quatre jours, le Souverain a procédé, mardi, à l’inauguration de [color=#993300]la station de traitement des eaux usées[/color] de Boukhalef et du système de réutilisation des eaux épurées.

Le lendemain, mercredi, SM le Roi a inauguré d’importants projets inscrits dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain ([color=#993300]INDH[/color]) et destinés au développement des aptitudes des jeunes, à la lutte contre la délinquance et le décrochage scolaire, et à la promotion des conditions de travail des marchands ambulants.

Jeudi, le Souverain a quitté Tanger pour Rabat où SM le Roi a présidé hier vendredi où SM le Roi a présidé l'ouverture de la session parlementaire d'automne. [/color][/size][/justify][/b][b][size=15][center][color=#ff0000]SM le Roi inaugure une station de traitement et un système de réutilisation des eaux[/color][/center][/size][/b][b][justify][size=10][color=#333333] Dans l’après-midi de mardi 6 octobre courant, SM le Roi Mohammed VI a procédé, à [color=#993300]la commune urbaine Gzenaya[/color], à l’inauguration de la station de traitement des eaux usées de Boukhalef et du système de réutilisation des eaux épurées, un projet s’inscrit dans le cadre d’un large programme de dépollution du littoral allant de Cap Malabata à Assilah (65 Km) et visant l'amélioration de la qualité des eaux de baignade, le développement urbanistique et touristique de la ville, l'élimination des nuisances olfactives, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la préservation des ressources en eau.[/color][/size][/justify][/b][center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/mohamed6_tanger1.640-410.png[/img][/center][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066] Ayant nécessité une enveloppe budgétaire de 250 millions de dirhams, cette réalisation est destinée, dans une première phase au traitement des eaux usées interceptées sur la côte atlantique entre Cap Spartel et la zone de Houara, ainsi que celles de la commune de Gzenaya.

Les travaux ont consisté en la mise en service d'un traitement complet, la pose de collecteurs pour l’interception et le transfert des eaux usées vers la station de traitement, la mise en place de systèmes de refoulement et de relevage, la construction d’un bassin de stockage et d’une station de pompage, et la pose de [color=#ff0000]8.553 mètres linéaires[/color] de canalisations pour la distribution des eaux traitées et réutilisées dans l’irrigation des espaces verts de la zone sud de Tanger.

Cette réalisation permettra à terme le traitement d’un volume de [color=#ff0000]11.000 m3[/color] par jour des eaux usées interceptées, avec une capacité de traitement tertiaire de [color=#ff0000]5.000 m3[/color] par jour, soit une superficie d’arrosage et d’irrigation jou
aliers de l’ordre de 100 hectares.

Répondant aux standards inte
ationaux et utilisant les de
ières technologies en matière de traitement des eaux usées, la nouvelle station adopte un procédé d'épuration dit « à boues activées » avec traitement tertiaire, une formule qui permet de traiter les boues et les odeurs et de produire une eau conforme aux normes marocaines relatives à la qualité des eaux destinées à l'irrigation.

Dans une deuxième phase, prévue à l’horizon 2017, l'extension du système de dépollution permettra la collecte et le traitement du reste de la côte atlantique entre Houara et Assilah pour un volume global de [color=#ff0000]16.000 m3[/color] par jour, ainsi que l’extension du réseau de distribution des eaux épurées pour atteindre une superficie d’arrosage et d’irrigation de l’ordre de 200 hectares par jour.

Ces réalisations viennent ainsi conforter les différents chantiers structurants lancés au niveau de la ville du Détroit, notamment ceux engagés dans le cadre du programme phare « [color=#ff0000]Tanger Métropole[/color] » qui accorde une place de choix aux enjeux environnementaux et aux questions liées à la connectivité et à la circulation des personnes. [/color][/size][/justify][b][size=15][center][color=#ff0000] Le Souverain inaugure d’importants projets INDH et en lance d’autres[/color][/center][/size][/b][b][justify][size=10][color=#333333] Mercredi, S.M le Roi Mohammed VI, a inauguré d’importants projets et en a lancé d’autres, dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain ([color=#993300]INDH[/color]) destinés au développement des aptitudes des jeunes, à la lutte contre la délinquance et le décrochage scolaire, et à la promotion des conditions de travail des marchands ambulants. [/color][/size][/justify][/b][center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/mohamed6_tanger2.640-410.jpg[/img] [img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/mohamed6_tanger3.640-410.jpg[/img][/center][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066] Le Souverain a ainsi procédé à l’inauguration d’un Centre de formation et de renforcement des compétences des jeunes au[color=#ff0000] quartier Ard Dawla[/color], et d’un Complexe socio-économique et sportif au quartier Mesnana.

[color=#ff0000]Le Centre de formation[/color] qui a nécessité un budget de 5,1 MDH, devra contribuer, à travers un ensemble d’outils de formation, d’encadrement et d’animation, à la lutte contre l’analphabétisme et le phénomène de déperdition scolaire, à la diffusion des valeurs de citoyenneté et de civisme, à l’épanouissement[color=#ff0000] socio-économique[/color] et professionnel des bénéficiaires, et à la promotion de l’action des jeunes afin qu’ils puissent participer activement à la dynamique de développement local.

Fruit d’un partenariat entre [color=#ff0000]l’INDH[/color], les ministères de l’Intérieur et de la Jeunesse et des sports, et la préfecture de Tanger-Assilah, ce projet répond aussi aux besoins des habitants et des associations du quartier d’implantation dans la mesure où il offre des formations dans des métiers générateurs de revenus, participe à la promotion d’activités culturelles et associatives et promeut le bénévolat et le volontariat chez les populations cibles.

Le nouveau centre comporte des ateliers de menuiserie-aluminium, plomberie, électricité, dessin, théâtre, salles de soutien scolaire, d’informatique et d’enseignement préscolaire, une bibliothèque, un espace pour associations, une salle polyvalente, une aire de jeu pour enfants, une salle de sport et des terrains de mini-foot et de basket-ball.

Quant au Complexe socio-économique et sportif du quartier Mesnana, il ambitionne la promotion des conditions de travail des marchands ambulants, l'éradication des constructions insalubres, la libération des voies et espaces publics, l’embellissement du paysage urbain, et le développement de l'infrastructure économique et commerciale de la ville.

Répondant aux normes d’hygiène, de sécurité et d’esthétique, ce projet intégré, réalisé dans le cadre d’un partenariat entre l’INDH, le ministère de la Jeunesse et des Sports, la préfecture de Tanger-Assilah et la Commune urbaine de Tanger, pour une enveloppe budgétaire globale de 16,5 MDH, constitue un lieu idéal de détente et de loisirs, mis à la portée des jeunes du quartier-cible. Il comporte ainsi un centre pour jeunes abritant des ateliers [color=#993300]de théâtre, de dessin et de musique, un studio d’enregistrement[/color], des salles de soutien scolaire, de lecture, d’informatique, d’écoute et d’orientation, une salle polyvalente et une crèche. Ce complexe comprend également un marché sous charpente métallique, deux placettes, quatre parkings, un espace de jeu pour enfants, ainsi que des terrains de sport.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/mohamed6_tanger4.640-410.jpg[/img][/center] SM le Roi a également procédé, le même jour, au lancement des travaux de réalisation d’une salle couverte omnisports au quartier M’Ghogha Lakbira.

La future salle couverte omnisports qui sera édifiée sur un terrain de [color=#ff0000]1.800 m²[/color], comportera un hall d'accueil, une aire de jeu multidisciplinaire, des gradins d'une capacité de 350 places, des vestiaires, une salle de soins et toutes les dépendances requises pour ce type d'infrastructures.

Cette structure sportive sera réalisée dans un délai de 18 mois pour une enveloppe budgétaire de 5 MDH, financée dans le cadre d’un partenariat entre l’INDH, le ministère de la Jeunesse et des Sports, la préfecture de Tanger-Assilah et la Commune urbaine de Tanger.

Rappelons que, outre la salle couverte omnisports du quartier M’ghogha Lakbira, le programme « Tanger-Métropole » prévoit la réalisation de [color=#ff0000]30 terrains de proximité[/color] au niveau des différents quartiers de la ville, notamment à Ain Mechlaoua, Sania, Tanja El Balia, Ard Dawla, El Majd, Aazib Abekiou, El Guembouria, El Ksibat, Lakouadess, Bousselham, Beni Said, Labraness Lakdima, Aazib El Haj Keddour, Laaouina, Ain Hayani, Branes, Rmilat, Rahrah, Mesnana et Jbilat.

Réalisés dans le cadre d’un partenariat entre l’Initiative nationale pour le développement humain, la préfecture de Tanger-Assilah et la Commune urbaine de Tanger, pour un budget global de [color=#ff0000]30,7 millions[/color] de dirhams, ces terrains de proximité ambitionnent de lutter contre l'exclusion sociale en milieu urbain, et de permettre aux habitants, enfants et jeunes issus de milieux défavorisés, de bénéficier d'un cadre approprié pour l’exercice de leurs activités sportives.

A noter que sur les 30 terrains prévus, 21ont déjà été achevés et 9 sont en cours de réalisation. [/color][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :