Accueil » Entretien & Analyse » Interview de FEDERICO MAYOR ZARAGOZA président du Comité international de Soutien de Tanger Expo 2012

Interview de FEDERICO MAYOR ZARAGOZA président du Comité international de Soutien de Tanger Expo 2012

«Terre de rencontre et pays qui connaît un important développement socio-économique, le Maroc est le candidat idéal pour relever ce défi. Le choix du Maroc par les Membres du BIE consacrera l’universalité des Expositions, voulue par la Communauté Int

Nous avons devant nous un dossier technique solide, une ville fascinante, une merveilleuse population motivée, accueillante et hospitalière, des ressources humaines brillantes et des moyens matériels disponibles : un ensemble d’ingrédients réunis á Tanger pour réussir une grande exposition inte
ationale. Je suis convaincu qu’en optant pour Tanger, les membres du BIE feront un choix historique».

Federico Mayor Zaragoza, Directeur général de l’UNESCO de 1987 à 1999, a marqué cette organisation universelle de son empreinte d’homme de science et de culture. Aujourd’hui, il porte cette même empreinte au Comité inte
ational de soutien de la candidature de la ville de Tanger à l’organisation de l’Exposition inte
ationale en 2012, qu’il préside.
Porteuse d’une vision universelle, la candidature de Tanger pour l’organisation de l’Exposition Inte
ationale 2012, la première d’une ville africaine, se caractérise par le soutien de grandes personnalités mondiales engagées dans la consolidation d’une culture de paix et de tolérance, la promotion du dialogue des cultures et du développement humain et durable, à travers la réflexion, la recherche, l’éducation et l’action sur le terrain.

Compte tenu de l’envergure et de l’importance potentielle de Tanger Expo 2012 pour le Maroc, pour le rayonnement inte
ational de l’Afrique et pour le Monde, ces personnalités se sont regroupées au sein d’un Comité Inte
ational pour apporter leur soutien à la ville de Tanger. Le Comité est présidé par M. Federico Mayor Zaragoza, esprit critique autant qu’inventif qui a fondé son action sur l’audace et l’anticipation.

Initiateur du programme « Culture de Paix », M. Federico Mayor Zaragoza contribuera, à l’échelle nationale et inte
ationale, à la mise en pratique de la Déclaration et du Programme d’Action d’une culture de paix adoptés par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 13 Septembre 1999. Les réalisations accomplies sous son impulsion sont innombrables. Homme universel, il est de tous les combats pour la protection de notre patrimoine matériel et moral, et pour la dignité de l’homme.

Pour M. Federico Mayor Zaragoza, Tanger-Expo 2012 est une opportunité unique pour répondre au défi de la déshumanisation du monde et de la destruction de notre milieu. Pour lutter à la fois contre la barbarie et contre le risque d’une uniformisation qui abolirait toute mémoire et toute ardeur de vivre, la culture, la liberté, le savoir doivent s’allier et répondre aux aspirations des peuples en développement et à leur besoin de préserver leur identité culturelle.

Tanger a accueilli le 2 février 2007 la présentation officielle de ce comité de soutien, en présence de plusieurs de ces membres fondateurs. Scientifiques, Prix Nobel, intellectuels, politiciens, diplomates, décideurs économiques ou politiques, la qualité de la composition de ce comité témoigne de l’intérêt suscité par le thème de Tanger 2012, et la confiance qu’inspirent les capacités d’organisation du Maroc. Elle reflète aussi la portée universelle de cette première candidature africaine, qui se veut être une étape sur la voie de l’édification d’un Monde Uni.

Les membres du Comité Inte
ational sont convaincus que Tanger-Expo 2012 sera une occasion unique pour Tanger de réunir tous les continents, toutes les cultures et toutes les civilisations. Ce sera un grand moment de tolérance et de rencontre. Tous ceux que notre avenir passionne auront à cœur de soutenir Tanger Expo 2012.

M. Mohamed Hassad, président de l’association Tanger 2012 a exprimé son enthousiasme devant la composition de ce comité de soutien : « Tanger Expo 2012 est fière de pouvoir compter sur le soutien de grandes personnalités inte
ationales. Les membres fondateurs du Comité de soutien inte
ational ont tous des liens très forts avec Tanger et avec le Maroc. Ensemble, nous partageons les mêmes valeurs d’universalité et d’ouverture au monde qui sont au coeur de notre candidature et du thème que nous avons choisi «Routes du Monde, Rencontre des Cultures. Pour un monde plus Uni.». Leur engagement à nos côtés renforce notre détermination à faire partager notre vision et à convaincre les membres du BIE de l’excellence de notre projet pour l’Exposition Inte
ationale de 2012 ».

ENTRETIEN
QUESTION : Vous vous êtes rendu à Tanger pour la présentation officielle du comité de Soutien Inte
ational à Tanger Expo 2012. Pourquoi avez-vous accepté de présider ce comité ?
FEDERICO MAYOR ZARAGOZA : Quand mon ami et collègue M. Errouaki (Expert Inte
ational en Finance, Stratégies des Organisations et Géopolitique, N.Y) est venu me voir au mois de décembre 2006 à Madrid pour me proposer l’idée de créer un comité inte
ational de soutien de la candidature de la ville de Tanger, je n’ai pas réfléchi longtemps avant de m’engager pour la candidature de Expo Tanger 2012. Notamment que, compte tenu de la gravité des problèmes qui affligent le monde aujourd’hui, je considère que le thème retenu pour cette candidature soulève des questions cruciales pour notre avenir. Il se trouve au cœur de grands enjeux pour la planète et il intéresse autant les Etats que les scientifiques ou le grand public. Il constitue donc une occasion pour une large sensibilisation aux valeurs universelles du respect de l’autre, du partage et du dialogue entre les cultures. C’est la garantie d’une exposition qui présente un contenu de qualité, qui implique tous les pays du Monde et qui attirera de nombreux visiteurs.

Tanger-Expo 2012 est aussi un projet qui s’intègre dans la stratégie du développement du Maroc, un pays qui a choisi la voie de la démocratie, de l’ouverture et du respect des droits de l’homme comme modèle de développement. Nous sommes conscients que l’expérience du Maroc dans le domaine du développement humain bouscule non seulement la société marocaine, mais également les conceptions d’institutions comme la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire Inte
ational, la Banque Européenne des Investissements, et l’Union Européenne, pour ne citer que celles-là. Il est capital qu’elles comprennent les mérites du projet d’humaniser le Maroc et de la transformation en profondeur la société marocaine, et qu’elles apportent leur appui ou une écoute bienveillante.

Par ailleurs, il est temps que l’Afrique accueille des évènements de cette envergure. L’Afrique, un continent qui fait face à de grands défis mais regorge de potentialités, et aspire à jouer un plus grand rôle sur la scène inte
ationale. Terre de rencontre et pays qui connaît un important développement économique, le Maroc est le candidat idéal pour relever ce défi. Le choix du Maroc par les membres du BIE consacrera l’universalité des Expositions, voulue par la Communauté Inte
ationale et ouvrira la voie à d’autres pays émergents. Enfin, je suis très honoré de présider le Comité Inte
ational de Soutien de Tanger-Expo 2012. La qualité technique du projet de Tanger démontre la capacité du Maroc à organiser cette Exposition. Il s’inscrit parfaitement dans le mouvement de mode
isation de la ville, de la région et du pays dans son ensemble. Je suis convaincu que la candidature de Tanger servira de modèle pour tous les pays émergents qui souhaiteraient, à l’avenir, se porter candidats et suivre la voie du développement humain et durable. L’accueil de l’Exposition Inte
ationale permettra de marquer la renaissance de la ville ainsi que des valeurs d’universalité et de mixité culturelle que Tanger partage avec le BIE.

Q : Est-ce que vous approuvez le choix du Maroc de consacrer à l’Exposition Tanger 2012 le thème « Routes du monde, rencontre des cultures. Pour un monde plus Uni»?
F.M.Z : C’est une décision de grande sagesse, qui illustre l’intérêt que le Maroc a toujours montré pour les idées de rencontre des cultures. Ce thème offre des lectures multiples et un champ d’exploration infinie. La dimension des routes humaines est particulièrement importante. Avant tout, les routes permettent à des civilisations de se rencontrer et de dialoguer.
Les relations culturelles ont servi, de tout temps, de trait d’union entre les pays ou les religions. Rappelons-nous l’Antiquité égyptienne, grecque ou romaine, l’âge d’or islamique ou la Renaissance qui, par de remarquables coïncidences spirituelles, ont rapproché les cultures et les peuples les plus divers en favorisant la rencontre d’artistes, de poètes et de penseurs éminents, venus de Persepolis ou de Syracuse, de Boukhara ou de Grenade, de Florence ou de Nuremberg. Mais n’oublions pas non plus que la culture et la science ont souvent été détou
ées de leur véritable finalité pour attiser la haine et l’intolérance entre les hommes et entre les nations. Proclamons haut et fort que la culture est la pierre angulaire de la civilisation, et qu’il n’y a pas de liberté sans culture ni de culture sans liberté.

Dans le contexte troublé que nous connaissons, ce thème est donc d’une actualité brûlante. Lorsque l’Église Catholique, par la voix du Vatican, classe le vingtième siècle comme le siècle le plus barbare de l’humanité. Lorsque trois milliards d’individus – la moitié de la planète – vit, ou plutôt survit, avec moins de deux dollars par jour. Lorsque 225 milliardaires possèdent l’équivalent de ce que possèdent plus de deux milliards de personnes. Lorsque 51 corporations égalent les 100 premières économies du monde. Lorsque l’économie mondiale est à 90% spéculative. Lorsque la masse financière (hors actions et obligations) circulant quotidiennement sur notre planète représente plus de dix fois la valeur des réserves cumulées de toutes les banques centrales du monde; est-on encore loin du non-sens absolu ?

Tanger-Expo 2012 sera l’occasion de faire œuvre de ce que la langue anglaise désigne par l’expression ‘’Bell Hooker’’, c’est-à-dire de sonner les cloches et d’attirer l’attention sur un ordre des choses qui est de moins en moins tolérable mais prétend malgré tout s’étendre toujours d’avantage. Le moment est venu de porter attention aux aspects politiques, culturels et sociaux de la mondialisation si l’on veut qu’elle apporte ses bienfaits à tout le monde et qu’elle supporte la démocratie.

Tanger-Expo 2012 sera une grande opportunité et l’idéal pour promouvoir l’alliance des civilisations. Tous les pays du monde ont leur mot à dire sur le sujet et je suis curieux de découvrir comment chaque nation abordera ces questions universelles. L’inattendu est notre espoir tout comme l’indifférence et l’inertie sont des grands obstacles pour l’émergence d’un monde meilleur.
Q : Vous connaissez Tanger depuis longtemps. Qu’évoque pour vous cette ville ?
F.M.Z : Effectivement, je fréquente Tanger depuis plusieurs années. C’est une ville qui exerce un pouvoir d’attraction extraordinaire sur ces visiteurs. J’aime sillonner ses vieux quartiers et découvrir, au détour d’une ruelle, un panorama sublime sur la baie et le Détroit. J’aime aussi cette sensation de marcher sur les pas de Delacroix, Matisse, Bowles, Kerouac et tous ces artistes qui ont succombé à la magie de la ville. Au croisement de l’Afrique et de l’Europe, profondément cosmopolite, Tanger personnifie l’idée même de rencontre des cultures.

Q : Au cours de votre séjour à Tanger, on vous a présenté le dossier technique de la candidature de la ville à l’organisation de l’exposition inte
ationale en 2012 . En avez-vous été convaincu ?
F.M.Z: Plus que convaincu, impressionné ! Les membres du Comité Inte
ational ont discuté longuement avec M. Hassad qui est le président du comité de candidature, du contenu du dossier technique. On se rend compte que tout a été pensé avec un extraordinaire sens du détail. Organiser une Exposition Inte
ationale est un véritable tour de force technique et financier. L’Association Tanger 2012 en a une conscience lucide et a apporté des solutions innovantes et réalistes à l’ensemble de ces défis.

Nous avons vu aussi les superbes plans d’aménagements du site d’Exposition. Je suis impatient de voir ce site prendre forme.
Q : Pensez-vous que le Maroc réussira à relever tous les défis techniques de l’organisation ?
F.M.Z : Comme je vous l’ai dit, je visite régulièrement Tanger. J’ai vu cette ville se développer et se mode
iser. Des chantiers fleurissent partout et la ville s’équipe très rapidement en infrastructures mode
es. Tanger, en sus de sa position stratégique et de l’expérience diplomatique inte
ationale qui a été la sienne à travers les siècles, subit actuellement une transformation considérable qui doit la propulser parmi les premiers pôles économiques du Sud méditerranéen à l’horizon 2015, grâce à la réalisation de projets d’infrastructures de très grande envergure
Elle pourra, sans aucune difficulté, absorber les importants flux de visiteurs que générera l’Exposition.
A ce propos, j’ai eu une longue discussion avec les membres du Comité Inte
ational de soutien de la candidature de Tanger-Expo 2012, qui sont d’éminents économistes et financiers, particulièrement M. Edward Nell (Professeur d’économie à la New School University, New York), le Prix Nobel Robert Mundell (Professeur emeritus d’économie à la Columbia et la New School University, NewYork), M. Omar Aktouf (Professeur de Management à HEC-Montréal) et M. Errouaki (Expert Inte
ational en Finance, Stratégies des Organisations et en Géopolitique, New York). Ils approuvent tous le réalisme du plan financier conçu par M. Hassad et son équipe. Ils m’ont rassuré que L’Exposition ne sera pas un fardeau financier pour la ville et pour le Maroc, mais, au contraire, elle constituera un important levier de croissance. Pour eux Tanger Expo 2012 sera, non seulement un événement financièrement supportable, mais sera même une opportunité rentable. En cela, le projet Tanger 2012 s’intègre dans une vision de développement humain et durable à laquelle je suis très sensible. On peut donc conclure que ce projet est fiable sur tous les plans.

Les membres du Comité Inte
ational ont aussi rencontré M. Derham, Maire de Tanger et président du comité national de soutien de la candidature de Tanger, ainsi que d’autres personnalités qui composent ledit comité qui sont talentueuses et passionnées par leur ville et sa candidature. Conclusion : nous avons un dossier technique solide, une ville fascinante, une merveilleuse population motivée, accueillante et hospitalière, des ressources humaines brillantes et des moyens matériels disponible : un ensemble d’ingrédients réunis pour réussir une grande exposition inte
ationale Tanger.

Q : Quelles actions entreprenez-vous au sein de votre comité inte
ational de soutien pour promouvoir la candidature de Tanger- Expo 2012 ?
F.M.Z : Tout d’abord, j’aimerais mettre les choses en perspective. Je voudrais saluer M. Errouaki qui a fait preuve d’une grande lucidité en plaçant immédiatement sa grande confiance en M. Hassad, Président de l’Association Tanger 2012. Il a effectué un travail exceptionnel d’organisateur en parvenant à réunir, en un temps record, des personnalités éminentes venant des quatre coins du monde pour soutenir la candidature de la ville de Tanger. Il a travaillé pendant plusieurs mois avec le Consul Général d’Espagne à Tanger, mon ami M. Tomas Solis Gragera, que je profite pour remercier pour son dévouement et sa collaboration, et avec M. Hassad, Wali de la région Tanger-Tétouan et Président de l’Association Tanger 2012, qui a fait preuve d’un grand leadership et d’une bonne gouve
ance.

Avec tous ces amis que j’ai eu le plaisir de retrouver au sein du Comité Inte
ational de soutien, nous allons nous employer à faire entendre, dans le monde entier, les messages de soutien Tanger 2012 : une Exposition qui veut promouvoir la tolérance, l’échange, le dialogue, la rencontre des cultures et le développement humain et durable.
MM. Errouaki et Nell ont préparé pendant les mois de février et mars de
iers un rapport d’action qui définit clairement notre stratégie du lobbying. Pour des raisons que vous comprenez fort bien, je n’ai pas l’intention de dévoiler ici ce plan d’action, mais je peux vous rassurer que nous prenons en considération, avec beaucoup de sérieux, le professionnalisme, la motivation, la détermination et les moyens financiers de nos concurrents Sud Coréens et Polonais en vue de gagner le pari Tanger Expo 2012.

Nous restons conscients du fait que la course pour l’organisation de cet événement est un véritable marathon. Partant de là, nous estimons que la véritable bataille se fera à la fois auprès des 98 Etats membres du BIE et de leurs délégués permanents, principalement à Paris.

Autant dire, donc, qu’un travail de longue haleine s’impose pour développer un lobbying qualitatif et de proximité afin de renforcer et entretenir l’intérêt de Tanger Expo 2012 dans l’esprit des décideurs durant toute la période de ce marathon.
Le Comité Inte
ational constitue ainsi, en quelque sorte, le bras de fer de l’Association Tanger 2012, agissant en synergie-complémentarité avec le Comité de soutien national. Le fil conducteur de notre démarche est de sensibiliser, dans une première étape, les Chefs d’Etats à l’importance de la candidature de Tanger Expo 2012 pour le Maroc et pour l’Afrique. Mon message principal pour les Chefs d’Etats est de souligner que le choix du Maroc consacrera l’universalité des Expositions, voulue par la Communauté Inte
ationale, et ouvrira la voie à d’autres pays émergents.
Enfin, pour conclure il faut noter que, pour nous, Tanger Expo 2012 a un message porteur d’un espoir d’avenir meilleur pour la planète, que le monde doit écouter. Je suis convaincu qu’en choisissant Tanger, les membres du BIE feront un choix historique.

LISTE PARTIELLE DES MEMBRES DU COMITE INTERNATIONAL
DE SOUTIEN DE TANGER EXPO 2012

Président :
• FEDERICO MAYOR : Directeur Général de l’UNESCO de 1987 à 1999. Professeur emeritus de biochimie à l’Universidad Autonoma de Madrid. En mars 2000, il fonde et préside la Fondation Culture de Paix. En 2003, il est nommé par la présidence de l’Union Européenne, Président du Groupe d’Experts au Conseil Européen de la Recherche. En 2005, il est nommé par l’ancien Secrétaire Général de l’ONU, Coprésident du Haut Comité des Nations Unis pour « Une Alliance des Civilisations ». Il est cofondateur avec Edward Nell et Karim Errouaki du centre de réflexion ‘’Institute For the Study of the World Transformational Growth’’ de New York. Il est Président du Comité Inte
ational de Soutien de Tanger 2012.

Membre d’honneur :
• BOUTROS BOUTROS GHALI : Professeur Emeritus du Droit Inte
ational à l’Université du Caire et ancien ministre des affaires étrangères et vice premier ministre de l’Egypte. Secrétaire Général de l’ONU de 1992 à 1996. Secrétaire Général de l’OIF de 1997 à 2003. Depuis 2003, membre permanent du Haut Conseil de la Francophonie (Paris). En 2003, nommé Président du South Centre (Genève) et en 2004 il devient Président de la Commission Egyptienne Nationale des Droits de l’Homme (Caire). Il est membre du centre de réflexion la ‘’Institute For the Study of the World Transformational Growth’’ de New York.

ß John Brademas : Député Démocrate (1959-1981) et Président de l’opposition démocrate au Congrès Américain (1977-1981). Président Emeritus de la New York University. Fondateur et Président du Centre King Juan Carlos Foundation de la New York University. Fondateur et Président du Centre John Brademas for the Study of the Congress de la New York University. Il est membre du centre de réflexion la ‘’Institute For the Study of the World Transformational Growth’’ de New York.

ß Michel Rocard : Député Européen, ancien Ministre et Premier Ministre de la France de 1988 à 1991. Il occupa plusieurs fonctions au parlement européen en présidant les commissions de la coopération et du développement (1997-1999), puis des affaires sociales et de l’emploi (1999-2002) et enfin de la culture (2002-2004). Il est actuellement membre de la Commission des affaires étrangères au Parlement Européen. Il est membre du centre de réflexion la ‘’Institute For the Study of the World Transformational Growth’’ de New York.

Membres :
• OMAR AKTOUF : Professeur titulaire de Management et d’économie organisation à HEC Montréal et Expert Inte
ational en Economie – Management et Stratégies – management «renouvelés» des Organisations. Il est Cofondateur avec Karim Errouaki et membre du Centre HEC Humanismes, Gestions et Mondialisation de HEC-Montréal et Cofondateur avec Federico Mayor, Edward Nell et Karim Errouaki du centre de réflexion la ‘’Institute For the Study of the World Transformational Growth’’ de New York.

ß Ramiro Cercos : Professeur de mathématiques et d’économétrie à l’université polytechnique de Madrid. Sénateur espagnol (1977-2000) et a occupé plusieurs fonctions au Sénat espagnol parlement européen en présidant les commissions des affaires institutionnelles, la commission des affaires étrangères et de la sécurité, la commission des affaires de l’Amérique Latine et la commission du commerce inte
ational. Il est ancien président de l’association espagnole des ingénieurs et membre du centre de réflexion la ‘’Institute For the Study of the World Transformational Growth’’ de New York.
• KARIM ERROUAKI : Expert Inte
ational en Finance, Stratégies des Organisations et Géopolitique à NY. Ancien Conseiller Spécial du Président du Parlement Européen et du Secrétaire Général de l’ONU. Il a occupé plusieurs fonctions de haut conseiller auprès des organisations inte
ationales, des institutions financières et des gouve
ements. Conseiller Spécial au Centre d’Etudes en Administration Inte
ationale et cofondateur et directeur du Centre Humanismes, Gestions et Mondialisation de HEC-Montréal (2000-2004). Il est Conseiller Spécial du Président du Groupe d’Experts au Conseil Européen de la Recherche depuis 2004. Il est Vice-président du Comité Inte
ational de soutien de Tanger Expo 2012.
• ROBERT MUNDELL : Economiste canadien de renom mondial. Lauréat du prix Nobel d’économie en 1999. Il est Professeur Emeritus d’Economie Inte
ationale et Monétaire à la Columbia University et à la New School University (NY), Conseiller Spécial du Gouve
ement de la Chine. Il est avec Boutros Boutros Ghali et John Brademas, membre du comité inte
ational du Think Tank ‘’Institute For the Study of The World Transformational Growth’’ de New York, qui est cofondé par Federico Mayor, Edward Nell, et Karim Errouaki.

• EDWARD NELL: Professeur Malcolm B. Smith d’économie et de la finance inte
ationale à la New School University de New York et haut conseiller financier à Wall Street.. Il est membre du Council of Foreign Relations de New York et membre de la Rhode Scholars Association qui compte, entre autres, l’ancien congressiste démocrate John Brademas, l’influent Sénateur démocrate Paul Sarbanes et l’ancien Président Bill Clinton. Il est Cofondateur et Co-President de la ‘’Institute for the Study of the World Transformational Growth’’ à NY. Il est coordinateur inte
ational du Comité inte
ational de Soutien à Tanger Expo 2012 à NY.

Propos recueillis à Madrid
par
Edward Nell
et Karim Errouaki

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :