Accueil » Entretien & Analyse » Entretien avec le Président CCIS-TTA ..Omar Moro

Entretien avec le Président CCIS-TTA ..Omar Moro

Entretien avec le Président de la Chambre de commerce d’industrie et de services de la Région Tanger-Tétouan-Al Hociema ..Omar Moro


« Il faut apprendre de la crise, repenser et refonder ! »

« La Chambre de commerce d’industrie et de services de la Région Tanger-Tétouan-Al Hociema  (CCIS-TTA) a œuvré pour le déploiement de services d’intérêt général et concurrentiels pour les acteurs économiques locaux. Elle a été, plus que jamais, au service des entreprises de la région, différentes prestations orientées ressortissants, se sont implémentées au niveau de la chambre ».


Entretien

 

Comment la CCIS-TTA contribue-t-elle au développement de la région ?

Omar Moro : La CCIS-TTA, avec toutes ses composantes, élus et fonctionnaires, a été à la hauteur du défi de la dynamisation, lancée en 2014, du rôle des CCIS dans le développement des régions. La CCIS-TTA a été au service des entreprises de la région et de son territoire. Des prestations orientées ressortissants, se sont implémentées au niveau de la chambre, à savoir la réorganisation de son guichet ressortissants et l’informatisation de ses services administratifs ; la mise en place des antennes de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale… Nous avons aussi restauré un bon nombre de structures d’accueil, notamment le Centre de formation des commerçants, le Centre de comptabilité agréée, le Centre de la très petite entreprise… Sans oublier que d’autres projets sont programmés tel le showroom, le business center et le musée international… Nous sommes conscients que beaucoup de travail reste à accomplir pour forger ce nouveau modèle économique auquel on aspire tous.

 

Quelle est la feuille de route de la CCIS ?

Le souci régional est nettement présent dans le déploiement de services d’intérêt général et ceux concurrentiels mis en place par la CCIS-TTA. Ces services ont été déployés en fonction des attentes des acteurs économiques: certificats négatifs, formations, accompagnement sur les plans financier, commercial et marketing, médiation et arbitrage, digitalisation des services administratifs, incubation des TPME, mises en relation, missions d’affaires, réseautage,… Toutes ces donnes ont constitué les actions phares de notre feuille de route pour le développement de la région.

 

Quels sont les secteurs les plus impactés par la Covid-19 et ceux porteurs de valeur ajoutée pour la région ?

La région est depuis toujours considérée comme un point de passage et d’échanges, un espace historique et géographique des terres riches en potentialités économiques et en RH. Elle est considérée comme un pôle de croissance économique et offre beaucoup d’atouts pour l’investissement. Elle est plus active et productive que la moyenne nationale et affiche une spécialisation marquée en industrie, tourisme et commerce. Les touristes nationaux représentent plus de 60% des arrivées, bien que la région reste encore sous équipée en établissements touristiques. La logistique, l’offshoring, l’énergie constituent également des secteurs porteurs. Toutefois, la crise sanitaire a touché tous les secteurs même si on peut considérer quelques nuances de la lourdeur d’impact entre les grandes branches d’activité ; le secteur du tourisme et les activités de services qui tournent dans sa sphère ont été lourdement affectés, le commerce non-alimentaire est paralysé, 78% des entreprises industrielles sont à l’arrêt ou en baisse d’activité. Les services ont été frappés de plein fouet par la crise, l’arrêt total des activités pendant la période de confinement est estimé à plus de 70% dans l’ensemble de la région.


Quelles actions de la CCIS-TTA dans ce sens ?

La CCIS-TTA a mis en place des plans à 3 niveaux d’action: un plan stratégique et de pilotage ; un plan administratif de suivi et de relais ; et un plan opérationnel d’accompagnement et d’assistance. Ainsi, depuis le déclenchement de la crise, l’équipe directoire de la chambre au niveau du siège de Tanger, des annexes de Tétouan et Al Hoceima et de l’antenne de Larache, a organisé sa veille en renforçant la communication interne via les outils de communication en ligne, et la communication et la coordination avec le ministère de tutelle pour mieux appréhender la réalité économique. La CCIS-TTA a également réorganisé son travail de façon à combiner l’efficience et l’efficacité de son personnel et de ses services.

Est-ce que votre feuille de route a changé avec la crise sanitaire ?
La crise a souvent été une occasion de réflexion et d’évaluation des parcours, pour adopter des choix meilleurs. Ainsi, l’objectif pour la CCIS-TTA est d’apprendre de la crise, repenser et refonder. La feuille de route de la CCIS-TTA pour la relance évoque 8 mesures à caractère transversale et spécifique. Les mesures transversales touchent les côtés : institutionnel en valorisant les rôles des CCIS comme interlocuteur fiable et comme partenaire socio-économique et territorial de rigueur ; organisationnel en dotant les CCIS d’organes disposant de compétences et de moyens pour faire la différence ; financier et fiscal en consolidant et en généralisant les mesures prises pendant le confinement, tout en recherchant d’autres, plus intelligentes et durables ; ainsi que le volet social en généralisant la couverture sociale pour l’ensemble des professionnels, des commerçants et des auto-entrepreneurs. Les mesures spécifiques touchent les volets : sectoriels, en déclenchant un plan social de sauvegarde et de relance des secteurs sinistrés… ; territorial, en optant pour une équité spatiale en matière d’équipements, de promotion et d’infrastructures dans tout le territoire régional ; digital, en accompagnant les professionnels à acquérir l’arme numérique aussi bien dans la gestion que dans la production et la commercialisation et environnemental, en instaurant une culture durable de respect des variables écologiques aussi bien dans la consommation ou l’investissement que dans la production.
                                                 

Propos recueillis par Sanae Raqui

Lu pour vous dans LESECO.MA

 

 

À propos admin1

x

Check Also

Le port Tanger Med 2 devient Tanger Med Port Authority

La fusion du port  Tanger Med 2 (TM2) se concrétise  avec la société Tanger Med Port ...

Un résident français fait main basse sur la plage de sidi M’ghaït

Rien ne semble plus aller  du côté de la plage de « Sidi Mghait », à une ...

Coalition gouvernementale La tâche s’avère ardue pour Akhannouch !

Nommé par le Roi à la haute fonction de Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, président ...

%d blogueurs aiment cette page :