Accueil » Entretien & Analyse » CAP SUR LA QUALITÉ :Le Bureau des étudiants lance un appel à sponsoring

CAP SUR LA QUALITÉ :Le Bureau des étudiants lance un appel à sponsoring

PROJET : Réaménagement de l’infrastructure d’une école en zone rurale Entretien avec M. Youssef MENSOUM,Directeur Général de eHECT

• JOURNAL DE TANGER : Vous convenez que réaménager les écoles des zones défavorisées, socialement et économiquement, est la mission des associations et de la société civile et non pas celle d’une école ?
— YOUSSEF MENSOUM : Tout à fait, mais permettez-moi de souligner que la mission première d’une école est de former des cadres avec un esprit citoyen et un souci civique. Nous ne pouvons ignorer le développement de notre région et penser la formation en terme d’acquis techniques uniquement. Nous souhaitons doter nos lauréats de valeurs humaines universelles et le droit au savoir en est une. En outre, notre religion incite au savoir et à la solidarité.

• J. de T. : Quels sont les objectifs visés par cette action ?
— Y.M.: Nos étudiants qui sont à l’écoute de l’actualité, se sont inspirés d’une information parue dans l’hebdomadaire TEL QUEL n°325. Le ministre de l’éducation nationale a dit : «70% des écoles publiques ne disposent ni d’eau potable ni de sanitaires ».Cet état de choses est inacceptable, dans la mesure où cela entraîne forcément une baisse de scolarisation, voire l’abandon des bancs de l’école par les élèves notamment de sexe féminin.

C’est pour cette raison que eHECT financera avec ses sponsors Le Droit au savoir dans des conditions favorables à l’épanouissement des enfants.
• J. de T. : Pensez-vous que le Maroc a encore le temps de redresser le système éducatif?
— Y.M. : Je pense que ce n’est pas l’affaire d’un gouve
ement ou de l’état uniquement. Nous sommes tous conce
és: parents, étudiants, dirigeants.

La mondialisation nous oblige à y faire face et à préparer la relève : nos enfants. Notre avenir en dépend.
Négliger les écoles en zone rurale revient à tuer des potentialités dans l’œuf, surtout dans un pays qui ne peut compter que sur ses ressources humaines.

Le Président du BDE :
Suite au déplacement de notre équipe sur les lieux, ci-dessous les besoins ressentis pour le réaménagement du site conce
é :
• Salle de lecture :
livres, contes, bandes dessinées
• Travaux de réaménagement
des sanitaires :

— Toilettes
— Fosse sceptique
— Canalisation
— Branchement d’eau
— Matériaux de construction
— Engin de nivellement
— Peintures : JAFEP sponsor
— Opération propreté : Tec Med sponsor.

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :