Accueil » Politique » Une délégation marocaine en Algérie

Une délégation marocaine en Algérie

Une délégation marocaine en Algérie
[color=#999999][size=08]Le 15-02-2016 à 12:33:00 [/size][/color][justify][size=12][justify] Des figures emblématiques de la gauche marocaine, en plus d’un membre dirigeant au PJD, ne se sont pas déplacés en Algérie que pour le quarantième jour du décès de feu Hocine Aït Ahmed. Bien d’autres desseins ont motivé ce déplacement. Révélations.

Le quarantième jour du décès de feu Hocine Aït Ahmed, commémoré vendredi de
ier dans son fief kabyle du douar Aït Hammam, a déplacé des figures emblématiques de la gauche marocaine. Autant que les funérailles de ce socialiste algérien de la première heure, marquée par la présence d’un ancien compagnon de libération, en l’occurrence le leader socialiste marocain Abderrahmane El Youssoufi.

D’autres figures marquantes de la gauche marocaine ont ainsi tenu à rendre un de
ier hommage au père fondateur du premier parti socialiste algérien (Front des forces socialistes, FFS), «Da L’hou» comme les Algériens aimaient l’appeler. Le regretté, maghrébin convaincu, a réussi, même à titre posthume, à réunir les «amis d’hier», autour d’un idéal de réunification que l’on croyait «enterré» à tout jamais en raison du faux conflit créé autour de la marocanité du Sahara.

Or, ce sujet, les leaders historiques de la gauche marocaine n’ont pas hésité à l'évoquer avec leurs interlocuteurs algériens, y compris le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal et le ministre des Affaires étrangères RamtaneLamamra. Eux, ce sont Mohamed Bensaïd Aït Idder (ancien opposant à Hassan II, ex-chef du défunt parti de l’avant-garde démocratique socialiste), Mohamed El Yazghi, ancien premier secrétaire de l’USFP et ministre sous les gouve
ement d’Abderrahmane El Youssoufi, Driss Jettou et Abbas El Fassi, Ismaïl Alaoui (ancien secrétaire général du PPS), Saâdeddine El Othmani, membre dirigeant au Parti Justice et développement, ministre des Affaires étrangères sous le gouve
ement Benkirane I.

Selon Mohamed El Yazghi, à son retour d’Alger en début de semaine, la question du Sahara marocain s’est bel et bien «invitée» dans le déjeuner qui a été offert en l’honneur de la délégation marocaine par le Premier ministre Abdelmalek Sellal et le chef de la diplomatie algérienne RamtaneLamamra.

Une révélation confirmée par le quotidien algérien «Al Khabar» dans son édition de ce mercredi 10 février. Et ce n’est pas tout. Al Khabar, qui cite une source partisane algérienne, fait état de déplacement des leaders marocains à Alger, où ils ont tenu, dans la discrétion la plus totale, des discussions avec de nombreux dirigeants partisans algériens, dont ceux du FLN (Front de libération nationale, au pouvoir), le Front des forces socialistes (FFS), le parti fraîchement créé Talaya Al Horrya d’Ali Benflis, ex-candidat à la présidentielle de 2014, et ceux de l’Alliance verte.

Que s’est-il alors passé lors de ces discussions algéroises ?
Si l’on en croit Bensaïd Aït Idder et Ahmed Slimani, un rapport détaillé de ces discussions serait en préparation.
Selon «Al Khabar», relayé par le site «Algérie1», Mohamed Bensaïd Aït Idder aurait remis à ses homologues algériens des invitations pour prendre part à une conférence inte
ationale sur le Sahara prévue en avril prochain à Marrakech.

D’après la même source, cette conférence inte
ationale, initiée par le Centre Mohamed Bensaïd Aït Idder pour les études, serait même ouverte à des dirigeants du Polisario qui souhaiteraient y participer.

Espérons de notre part que l’initiative du Centre Aït Idder permettra de ramener les dirigeants du Polisario à la raison pour venir, à l’instar de plusieurs dizaines de ralliés, apporter leur pierre à l’édifice du nouveau Maroc, de Tanger à Lagouira.[/justify][/size][/justify][size=9][color=#999999]Ph : DR [/color][/size][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :