Tribunal de première instance de Tanger : 2 ans et demi de prison pour une faussaire

Le tribunal de première instance de Tanger a condamné une faussaire de carte de séjour et de documents de voyage à deux ans et demi de prison ferme.
La mise en cause, âgée de 32 ans, mariée et mère de trois enfants, faisait miroiter à ses « clients » le rêve européen, en leur promettant des cartes de séjour facilitant l’accès à l’espace Schengen, moyennant de grosses sommes d’argent.
Elle était ainsi accusée d’escroquerie et de fraude, promettant à ses victimes un permis de résidence qui leur permettrait l’accès aux terres italiennes, en échange de sommes d’argent importantes.
Une plainte a été déposée par des plaignants, après que la femme ait manqué à sa promesse et refusé de leur restituer les sommes d’argent versées.
La prévenue a été condamnée à une peine de deux ans et demi de prison ferme, assortie d’une amende de 50.000 dirhams. Elle a été sommée de restituer la somme de 314.000 dirhams aux victimes et de verser une réparation matérielle de 20.000 dirhams à chacune des parties civiles.

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bouarrakia : C’est quoi, cette chose délabrée qui entrave la circulation ?

Excusez notre ignorance en matière de patrimoine, mais est-ce qu’il y a quelqu’un qui pourrait ...

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima: 257 MDH pour améliorer les services de santé

Plusieurs conventions de partenariat d’un montant global de 256,9 millions de dirhams (MDH) ont été ...

Visite du sénateur français Olivier Cadic à Tanger

Dans le cadre d’une visite élargie à plusieurs villes marocaines, le Sénateur Olivier Cadic, représentant ...

Aller à la barre d’outils