Trafic de drogue : Saisies-records de 568000 comprimés d’ecstasy à Tanger Med et 49000 à Nador

Samedi 1er juin courant, les services sécuritaires au port Tanger Med ont procédé à la saisie de la quantité-record de 568 000 comprimés psychotropes Ecstasy, découverts dans la roue de secours d’un camion de transport international par route (TIR), immatriculé au Maroc, en provenance du port espagnol d’Algésiras.
Le chauffeur du véhicule et son et son assistant, âgés respectivement de 48 et 26 ans ont été arrêtés et placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête.
Le même jour, tard dans la nuit, la police judiciaire de Nador, en coordination avec les services de la gendarmerie royale, a procédé à la saisie de 48.800 comprimés d’ecstasy découverts à bord d’un taxi en provenance de Tanger et se dirigeant vers une zone rurale relevant de la province de Driouch .
Trois personnes dont un couple, soupçonnés d’appartenir à un réseau criminel de trafic de drogues, ont été arrêtées.
Selon une source sécuritaires, ces saisies-records peuvent s’expliquer par l’arrivée massive de véhicules sur le territoire marocain à l’approche de l’été. Cette hausse du trafic rend les fouilles plus compliquées, sur l’ecstasy en particulier, sachant que cette drogue est quasi indétectable, et transportable en quantités immenses.
“Pour une livraison d’une tonne de résine de cannabis, il faut développer une certaine logistique… Pour l’ecstasy, un simple pneu de secours fait l’affaire”, explique-t-on,

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

46ème édition de StartUp Maroc Roadshow

Les femmes entrepreneurs à l’honneur à Tanger La 46ème édition de qui a démarré jeudi ...

Les nouvelles capacités du complexe portuaire Tanger Med II

Le complexe portuaire Tanger Med situé à la croisée des grandes routes maritimes, à l’entrée ...

Maroc la nouvelle puissance : Tanger en couverture

Dans son édition du 11 juillet 2019, l’hebdomadaire français « Le Point » a publié ...

Aller à la barre d’outils