Retraite des ministres et des parlementaires: La langue de bois d’El Othmani

Alors qu’il expliquait, mardi 9 juillet, devant la Chambre des conseillers la réforme globale des régimes de retraite, Saâd Eddine a exprimé, dans la foulée, son opposition au régime de pensions de retraite actuellement accordé aux ministres, assurant que l’Etat n’apportera aucune contribution financière.
«S’il n’en tenait qu’à moi, j’aurais supprimé le régime de retraites des ministres (sic)» dira le chef du gouvernement ajoutant que dans le cas des pensions de retraites des parlementaires, il s’était fermement opposé en 2017 à débourser un seul dirham de l’Etat pour contribuer à renflouer ce régime « controversé ».
El Othmani a suggéré aux conseillers d’adopter une proposition de loi créant, encadrant et gérant une caisse de retraite en faveur des élus. « C’est à vous, qui êtes les législateurs, de proposer une loi vous permettant de gérer vos retraites », a-t-il déclaré.
Non mais, il est sérieux, notre chef de gouvernement ? Ou veut-il simplement épater la galerie dans une campagne, avant-terme, des prochaines législatives ?
Puisqu’il est tellement braqué, comme il dit, contre les pensions de retraites des ministres et des parlementaires, pourquoi n’a-t-il pas introduit, selon son vœu, la proposition de loi dont il parle en conseil de gouvernement pour qu’elle suive son cours normal jusqu’aux deux chambres en passant par le conseil des ministres présidé par le Roi ?
Sacré Othmani, trouvez autre chose pour votre campagne prématurée !

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Un pédophile français devant le parquet à Tanger

Un ressortissant français, arrêté en flagrant délit d’actes pédophiles, le 14 mai dernier à Tanger, ...

CAF : Suspension de Lekjaa?

Fouzi Lekjaa, président de la Renaissance Sportive de Berkane doit être suspendu par la Confédération ...

Le président du gouvernement andalou Juan Manuel Moreno en visite à Tanger

Le Maroc et l’Andalousie renforcent leurs liens. Le président du gouvernement andalou, Juan Manuel Moreno, ...

Aller à la barre d’outils