Accueil » Actualités » Un jeune Tangérois retrouvé mort en Espagne

Un jeune Tangérois retrouvé mort en Espagne

Le corps sans vie de Yassir, un Tangérois  de 19 ans qui vivait à Eibar, en Espagne, a été retrouvé jeudi 11 février 2021 dans une usine abandonnée à Hernani. Il sera rapatrié au Maroc grâce à une collecte de fonds de solidarité initiée par un groupe d’amis.
Pour ceux qui l’ont connu, Yassir, qui vivait dans une chambre louée à Eibar, « était un garçon joyeux et gentil qui a quitté le Maroc pour tenter une meilleure vie et pour soutenir sa famille ». Après sa mort, la procédure judiciaire pour rapatrier son corps à Tanger, sa ville natale, a été engagée. Malheureusement, Yassir n’avait pas d’assurance, et sa famille, démunie et sans ressources financières, n’a pas les moyens de faire face aux dépenses liées au rapatriement de sa dépouille. Pour aider la famille à obtenir l’argent nécessaire, Jaouad, un Marocain de 35 ans qui vit à Deba depuis 2006, a lancé, avec d’autres amis, une collecte de fonds de solidarité.

Quatre jours après le lancement de cette initiative, le montant nécessaire a été collecté. « Nous ne sommes pas une association ou une organisation. Nous ne sommes que des amis de Yassir, certains proches et d’autres  éloignés », a déclaré Jaouad pour qui, l’élan de solidarité était naturel et spontané. « J’aurais fait la même chose s’il s’agissait d’un inconnu. Il n’avait pas besoin d’être notre ami. », a-t-il ajouté.
L’initiative a permis de récolter plus d’argent qu’il n’en fallait pour le rapatriement. « Une partie de ce qui reste ira à la famille de Yassir. L’autre partie sera mise en épargne pour venir en aide aux familles qui se trouveraient dans la même situation », a précisé Jaouad qui n’a pas manqué de saluer la collaboration déterminante de la mosquée Tolosa dans ce processus de rapatriement.
Comme Yassir, de nombreux jeunes Marocains, issus de familles modestes, meurent dans la rue.

À propos Romaisae

x

Check Also

Exposition de l’artiste “Mo Baala” à la galerie Delacroix

L’artiste Mo Baala expose ses œuvres, du 10 avril au 31 mai 2021,  à la ...

Villa Joséphine à Tanger : Alerte à la convoitise, la spéculation et l’escroquerie

Le Roi Mohammed VI, en sa qualité de garant de la protection et de la ...

La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux crée sa section à Tanger présidée par le Dr Abdelhak BAKHAT

Dans le cadre de son intense et continuelle dynamique d’organisation, d’encadrement et de régionalisation, et ...

%d blogueurs aiment cette page :