Accueil » Activités Royales » SM le Roi lance le programme « Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit »

SM le Roi lance le programme « Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit »

SM le Roi lance le programme « Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit »
[color=#999999][size=09]Le 29-10-2015 à 12:38:48 [/size][/color][b][size=15][center][color=#ff0000]SM le Roi lance le programme « Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit »[/color][/center][/size][/b][b][justify][size=12][color=#333333] Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, samedi à Tétouan, au lancement du programme de développement spatial de la province d’Al-Hoceima (2015-2019), baptisé « Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit » (Al Hoceima, ville phare de la Méditerranée). [/color][/size][/justify][/b][center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/ac.r.2015.jpg[/img][/center][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066] A cette occasion, le président du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyass El Omari a prononcé une allocution devant SM le Roi dans laquelle il a mis en exergue les grandes lignes de ce programme élaboré conformément aux Hautes orientations contenues dans le discours royal prononcé à la suite du séisme ayant frappé, le 24 février 2004, cette région du nord du Royaume.

Ce programme, a-t-il ajouté, vise le développement des milieux urbain et rural de la province, ainsi que la consolidation des acquis et réalisations enregistrés depuis le discours royal historique du 25 mars 2004 à Al Hoceima, citant à titre d’exemple l’édification de centres hospitaliers spécialisés, la construction de l’aéroport Cherif Al Idrissi, l’aménagement d’une zone industrielle, et la réalisation de plusieurs projets sociaux, dédiés principalement aux jeunes et aux catégories vulnérables.

M. El Omari a, en outre, exprimé l’engagement absolu de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima en vue de mettre en application la vision éclairée de SM le Roi conce
ant la régionalisation avancée et qui s’assigne pour objectifs la réduction des disparités territoriales, la consécration de la décentralisation et des valeurs de solidarité.

Le Wali de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, gouve
eur de la préfecture de Tanger-Assilah, M. Mohamed Yaacoubi a, pour sa part, indiqué que ce programme d’envergure, qui mobilise des investissements de l’ordre de 6,515 milliards de dirhams (MMDH), a été basé sur une approche novatrice en termes de transversalité, d'intégration et de cohérence des interventions publiques.

Il ambitionne d'accompagner le développement urbain et démographique de la province, consolider son positionnement économique, améliorer le cadre de vie de ses habitants et préserver son environnement, a-t-il noté.

Ce programme quinquennal procède d'une approche participative ayant associé les différents acteurs de la province, a fait observer M. Yaacoubi, notant que ce plan de développement s’articule autour de cinq principaux axes, à savoir la mise à niveau territoriale, la promotion de l’environnement social, la protection de l’environnement et la gestion des risques, le renforcement des infrastructures et le développement de l’espace cultuel.

Ainsi, au volet de la mise à niveau territoriale, ce programme cible les zones rurales (désenclavement des territoires ruraux, plantation de 8.700 ha en arbres fruitiers, valorisation des produits de terroir), le Grand Al-Hoceima (aménagement des entrées de la ville, des principaux axes routiers, des places publiques et des espaces verts), et le littoral (construction d’une marina et l’aménagement de plateformes panoramiques).

Il s’agit également de la mise en œuvre d’un programme de qualification urbaine complémentaire qui conce
era les communes d’Al-Hoceima, Ajdir, Imzouren, Beni Bouayach, Targuist et les Centres émergents.
Au volet « Promotion de l’environnement social », le programme de développement spatial de la province d’Al-Hoceima porte sur la construction d’un hôpital régional et d’un centre d’hémodialyse, l’équipement du centre régional d’oncologie, la construction et l’équipement de cinq centres de santé de proximité, ainsi que la mise à niveau et l’équipement des structures de santé existants.

Il prévoit aussi, dans ce cadre, la construction d’établissements d’enseignement scolaire, l’édification d’un grand stade de football, la création d’une piscine olympique et d’une salle couverte aux normes inte
ationales, la construction de deux salles couvertes aux communes d’Ajdir et d’Issaguen, l’aménagement de terrains de sport pour les équipes amateurs, outre la construction d’un musée océanographique, d’un théâtre, d’un conservatoire de musique et d’une maison de culture.
Conce
ant la « protection de l’environnement et la gestion des risques », le programme prévoit la lutte contre l’érosion des sols et les inondations, la mise à niveau des décharges publiques de la province, la construction d’un musée écologique et d’un laboratoire de recherche maritime, la création d’une ceinture verte et la valorisation du parc national d’Al Hoceima.
Au sujet du renforcement des infrastructures, ce programme de développement prévoit notamment l’élargissement et l’aménagement des routes classées, la création d’une station de dessalement de l’eau de mer, l’approvisionnement des communes et douars relevant de la province d’Al Hoceima à partir des barrages d’Asseflou, Bouhouda et Bouassem, le renouvellement et l’extension des réseaux d’eau potable et d’électricité au niveau des villes d’Al Hoceima, Ajdir, Imzzouren, Beni Bouayach, et Targuist.

Sur le plan cultuel, le programme de développement spatial de la province d’Al-Hoceima porte sur la construction d’un complexe administratif et culturel du ministère des Habous et des Affaires islamiques, d’une mosquée, d’une école d’enseignement originel, ainsi que la reconstruction de trois mosquées.

A cette occasion, SM le Roi a présidé la cérémonie de signature d’une convention relative à la mise en œuvre du programme de développement spatial de la province d’Al-Hoceima (2015-2019), signée par le ministre de l’Intérieur, M. Mohamed Hassad, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, M. Ahmed Toufiq, le ministre de l’Economie et des Finances, M. Mohamed Boussaid, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, M. Aziz Akhannouch, le ministre de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, le ministre de la Santé, M. El Hossaine Louardi , le ministre du Tourisme, M.
Lahcen Haddad, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Lahcen Sekkouri, le ministre délégué auprès du ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport, M. Mohamed Najib Boulif, la ministre déléguée auprès du ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, chargée de l'Environnement, Mme Hakima El Haïti, la ministre déléguée auprès du ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, chargée de l'Eau, Mme Charafat Yadri Afilal.
Cette convention a également été signée par la secrétaire générale du ministère de l’Habitat et de la Politique de la ville, Mme Fatima Chihab, le secrétaire général du ministère de la Culture, M. Mohamed Lotfi El Mrini, le Haut-Commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, M. Abdelâadim El Hafi, le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, M.
Mohamed Yaacoubi, le président du Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, M. Ilyass Al Omari, le directeur de l’Office nationale de l’électricité et de l’eau potable, M. Ali Fassi Fihri, le directeur de l’OFPPT, M. Larbi Bencheikh, le directeur général de l’APDN, M. Mounir El Bouyesfi, et le président du Conseil provincial d’Al Hoceima, M. Ismail Raiss.

Ainsi, après les villes de Tanger, Marrakech, Salé, Tétouan, Rabat, Casablanca et Kénitra, c’est au tour de la province d’Al Hoceima de se doter d'un programme de développement intégré, équilibré et inclusif lui permettant de se hisser au niveau des grandes métropoles. [/color][/size][/justify][b][size=15][center][color=#ff0000]Le Souverain reçoit les présidents et les walis des 12 régions du royaume
[/color][/center][/size][/b][b][justify][size=10][color=#333333] Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, samedi au Palais Royal de Tétouan, les présidents des douze régions du Royaume, qui ont été élus suite aux élections locales et régionales du 4 septembre de
ier.
Le Souverain a également reçu les walis que SM le Roi a bien voulu nommer, selon le découpage administratif du Royaume, lors du Conseil des ministres présidé par le Souverain le mardi 13 octobre, ajoute le communiqué.[/color][/size][/justify][/b] [center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/ac.r1.2015.jpg[/img][/center][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066]Lors de ces audiences, les présidents des régions et les walis ont prêté serment devant Sa Majesté le Roi.

Ces audiences Royales s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la régionalisation avancée, consacrée par la Constitution comme un choix démocratique pour la gestion de la chose publique régionale, visant un changement qualitatif dans le mode de gouve
ance territoriale, le développement et la mode
isation des structures de l'Etat, la promotion du développement intégré et ce, dans le cadre du respect des principes de transparence, d’efficience et de responsabilité, souligne le communiqué du Cabinet Royal.

Elles traduisent également la volonté royale d’assurer plein succès à ce grand chantier, à travers le renforcement de la coordination et de la coopération entre les autorités, les établissements publics et les conseils élus, locaux et régionaux, chacun en fonction de ses attributions et ce, au service de l’intérêt général et dans le cadre de la politique de proximité et d'écoute aux attentes et aspirations des citoyens, poursuit le communiqué.

Ces audiences se sont déroulées en présence du ministre de l'Intérieur, M. Mohamed Hassad, du ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, M. Cherki Drais et du Chambellan de SM le Roi, Sidi Mohammed El Alaoui. [/color][/size][/justify][b][size=15][center][color=#ff0000] SM le Roi lance les travaux du grand stade[/color][/center][/size][/b][b][justify][size=10][color=#333333]Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mardi à la Commune Mallalienne, au lancement des travaux de réalisation du grand stade de Tétouan, pour une enveloppe budgétaire globale de 700 millions de dirhams (MDH). [/color][/size][/justify][/b] [center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/ac.r2.2015.jpg[/img][/center] [center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066] Faisant partie du programme intégré de développement économique et urbain de la ville de Tétouan (2014-2018), ce projet traduit l’intérêt particulier qu’accorde le Souverain au secteur du sport, vecteur d'intégration, de cohésion sociale et de développement des capacités et aptitudes personnelles des jeunes.

Ce stade, qui sera réalisé sur une superficie de 36 hectares, obéira aux standards inte
ationaux et aux critères de la fédération inte
ationale de football (FIFA). Il sera doté d'équipements technologiques de pointe répondant aux exigences inte
ationales en matière de sûreté, de sécurité et de qualité de service, et d'une architecture innovante et mode
e optimisant les espaces pour une gestion fluide des supporters et visiteurs.

D’une capacité de 40.410 places, dont 400 réservées aux personnes à besoins spécifiques, cette future structure sportive disposera d’un stade principal, de quatre terrains d’entrainement, d’une tribune officielle, de zones pour les joueurs et les arbitres, d’un centre de presse, et un espace « Administration-FIFA ».

Le futur grand stade de Tétouan, qui abritera également des salles de premiers soins, un centre médical, une salle de conférences, des cafés et des restaurants, des locaux commerciaux, des parkings et des espaces verts, constituera un espace idoine pour l’organisation d'activités et de manifestations sportives de haut niveau.

Fruit d'un partenariat entre le ministère de l’Intérieur, le ministère de la Jeunesse et des Sports, l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord, et le Conseil provincial de Tétouan, ce stade de nouvelle génération servira d'espace d'entraînement et de formation à même de favoriser l'émergence de nouveaux talents parmi les jeunes générations dans le domaine du football.

Ce projet viendra ainsi s'ajouter aux nombreux chantiers structurants lancés au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et visant à en faire un pôle majeur de développement économique et social.[/color][/size][/justify][b][size=15][center][color=#ff0000]Le Souverain lance le projet de l’Oued Martil [/color][/center][/size][/b][b][justify][size=10][color=#333333]Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mardi, au lancement des travaux d’aménagement et de recalibrage de l’Oued Martil, un projet à fort impact environnemental, social, urbain et économique qui s’inscrit dans le cadre du programme intégré de développement économique et urbain de la ville (2014-2018). [/color][/size][/justify][/b] [center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/ac.r3.2015.jpg[/img][/center][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066] Mobilisant des investissements de l’ordre de 880 millions dirhams, ce projet traduit l'intérêt particulier qu'accorde le Souverain à la protection de l'environnement, au développement durable, ainsi que Sa volonté constante de renforcer l'attractivité économique de la ville de Tétouan, d'améliorer les conditions de vie de sa population, et d’ouvrir de nouvelles zones d’urbanisation.

Il procède d’une vision globale et intégré visant, outre la protection des villes de Tétouan et de Martil contre les risques d’inondation, la création sur les berges de l’Oued Martil d’une zone urbaine à même de contenir l’expansion future de la ville de Tétouan et d’accueillir des espaces résidentiels, culturels, de loisirs, de sport, d’affaires, et de commerce.

Le projet d’aménagement et de recalibrage du lit de l’Oued Martil permettra une stabilisation des berges de l’Oued et ainsi une viabilisation de près de 1.600 hectares, susceptibles de soulager la pression urbaine qui s’exerce actuellement sur la ville, plus particulièrement sur l’ancienne médina et le quartier « L’Ensanche », et de permettre à ces deux tissus historiques de renouer avec leur vocation touristique et patrimoniale.

Les terrains viabilisés pourront accueillir des zones dédiées au développement économique et commercial (centres commerciaux), aux grands équipements (gare routière, salle de sport couverte), à l’animation culturelle (Madinat Al Maârifa, centre culturel islamique, complexe culturel, musée) et touristique (co
iche, marina, golf, hôtels, résidences touristiques, parcs paysagers, camping), et à l’habitat (logements moyen standing et logements sociaux).

Par ailleurs, une attention toute particulière sera donnée lors de l’aménagement de cette zone à l’intégration des quartiers existants et au respect de la mixité sociale.

Porté par la société d'aménagement de la vallée de l'Oued Martil, le projet d’aménagement et de recalibrage du lit de l’Oued Martil sera réalisé en trois tranches et consistera notamment en l’aménagement d’un canal trapézoïdal de 18,44 kilomètres, la réalisation d’ouvrages d’art permettant de relier les deux rives de l’Oued, et la construction d’ouvrage pour l’évacuation des eaux de pluies. La première tranche de ce projet conce
era le tronçon Tamouda-Bouanane (5,3 kilomètres), alors que la deuxième portera sur le tronçon Bouanane–Route Méditéranéene (2,96 kilomètres).

Ce projet pilote vient conforter le programme quinquennal de développement économique et urbain de Tétouan qui s'assigne pour principaux objectifs l’amélioration de la qualité et du cadre de vie des populations locales, la valorisation des atouts de cette région, et la consolidation du positionnement de la ville au niveau national.[/color][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :