Accueil » Sport » LES GRANDS GARDIENS DE BUT TANGEROIS

LES GRANDS GARDIENS DE BUT TANGEROIS

Une photo, une histoire, un passé glorieux, des souvenirs, voici la signification de ce beau document d’un photographe ,pris à coté de l’historique Menzah et de l’Espagnola des lieux qui évoquent la grande ville des grottes d’Hercules et du minaret Spartel. Les personnages constituent le patrimoine sportif d’une capitale d’été à vocation footballistique :Mjidou et Badaoui deux anciens gardiens de but qui ont fait la gloire du disparu stade du Marshane.
A vrai dire, il s’agit d’une véritable école du football d’antan. Le premier avait défendu les couleurs de Tanger FC ,la formation chère à Mohamed Tchioua et à Abderrahmane Temsamani , évoluant en deuxième division renonçant de peu à la montée chez les grands pour manque de moyens financiers. Le deuxième avait fait les beaux jours de la Renaissance sportive RST sous la tutelle de Driss Joumad ex WAC.La détente, l’agilité, la souplesse, la vision du jeu, les sorties sûres, les dégagements faisaient d’eux les meilleurs goals du championnat marocain.Mjidou et Badaoui avaient très peu d’ambition pour aller signer dans un autre club marocain d’élite ou étranger. Ils préféraient défendre le maillot de leur ville natale ,ne se souciant pas de l’avenir. A vrai dire, ils n’avaient pas de conseillers. Si Badaoui a suivi la carrière de professeur d’Education physique avec une vie pleine de garantie, Mjidou se retrouve maintenant dans la rue, sans aucun soutien financier ,surtout après avoir souffert de la surdité conséquence d’une blessure (heurt de la tête contre un poteau)au cours d’un match officiel du championnat avec le Tanger FC. Bien avant la carrière de ces ex gardiens de but, il est important de rendre un vibrant hommage à d’autres grands goals de la ville : Bzioui,Hanch,Abderrahman,Chérif , Haj Tayeb sans toutefois oublier feus Copez, Hlimi, Rochdi.
S’il y avait eu un musée sportif de cire à Tanger,les statues de ces personnalités auraient été exposées au public. A cette occasion, il est impératif d’inciter l’IRT ,la première équipe de la ville et son comité à organiser un jubilé au Grand Stade en l’honneur des gardiens de but ayant fait la gloire du football tangérois. Ce sera une oubliable fête pour se rappeler le bon vieux temps « Azzamane al Jamil ».

Partager l'article sur
Twitter
Visit Us
Follow Me
YOUTUBE
YOUTUBE
Follow by Email
RSS

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Reportage à Tanger : Le calvaire pour la survie  des Migrants Subsahariens

Les migrants Subsahariens de passage à Tanger vivent une double-crise : l’une liée au Coronavirus et ...

عودة إلى « كمامات » بوبوح.. أسئلة في حاجة إلى إجابات (الحلقة الأخيرة)

بهاته الحلقة نختم تحقيقنا الذي خصصناه لكشف جميع ملابسات القضية التي أسالت ولازالت تسيل الكثير ...

Les secrets de Boubouh…!!

Depuis l’éclatement de la pandémie, plusieurs secrets jaillissent au sein de l’association marocaine des industries ...

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils