Accueil » Vie associative » Déficit chronique en inspecteurs de l’éducation nationale

Déficit chronique en inspecteurs de l’éducation nationale

Préfecture de Tanger-Asilah : Déficit chronique en inspecteurs de l’éducation nationale
[color=#999999][size=09] Le 09-01-2017 à 12:06:02 [/size][/color][b][justify][size=13][color=#000066]La mise en œuvre des orientations de la nouvelle stratégie de la réforme de l’enseignement se heurte à un déficit chronique en ressources humaines dans la délégation préfectorale du ministère de l’Education nationale de Tanger-Assilah.

En effet, les 5000 enseignants qui exercent dans les établissements scolaires de cette préfecture n’ont pas vu l’ombre d’un inspecteur depuis une dizaine d’années, à cause du nombre insignifiant de cette catégorie de cadres limitée à 35 inspecteurs de l’enseignement.

Ainsi, la plupart de ces enseignants attendent indéfiniment le passage de l’inspecteur pour que leur travail soit évalué.

«C’est dire que le suivi pédagogique et éducatif fait cruellement défaut au niveau du primaire et de tout le secondaire » commente notre confrère Al Ahdath Al Maghribia qui considère que, sans encadrement, les enseignants restent isolés et ne sont pas toujours au courant des de
ières nouveautés du système éducatif. Ce qui se répercute négativement sur leur rendement et, du coup, sur l’apprentissage des élèves de la région.

Des sources imputent ce manque en encadrants à la fermeture du Centre de formation des inspecteurs durant plusieurs années et qui vient récemment de rouvrir ses portes.

De même, l’opération de départs volontaires opérée en 2005 avait provoqué une hémorragie au sein du ministère de l’Education nationale et de nombreux cadres ont quitté le système éducatif et l'administration. [/color][/size][/justify][/b][right][size=10][color=#666666] Ph :DR[/color][/size][/right]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :