Automobilistes : voilà ce que vous risquez si vous tentez de corrompre un agent !

Depuis une semaine, la police communique assidûment sur les automobilistcorrompre un agentes qui tentent de donner des pots-de-vin à des policiers.
Le 27-02-2015 à 10:00:44

Il y a une semaine, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonçait dans un communiqué avoir traduit en justice 2 automobilistes à Marrakech et 3 à Casablanca pour tentative de corruption d’agents de la police.
Mercredi, la police de Casablanca annonce de nouveau avoir arrêté pour les mêmes motifs 9 automobilistes dans la période allant du 23 au 27 janvier.

Que risquent-ils, si les faits sont prouvés? Le code pénal marocain est catégorique: la tentative de corruption est autant punissable que l’acte de corruption et consacre une dizaine d’articles à la répression de la corruption (de 248 à 256-1, NDLR) dans une section nommée corruption et trafic d’influence».

La loi prévoit des peines spécifiques envers les commanditaires et les bénéficiaires: de 2 à 5 ans d’emprisonnement et une amende de 2.000 à 50.000 DH. Quand la somme est supérieure à 100.000 dirhams, le coupable risque de 5 ans à 10 ans de réclusion et 5.000 à 100.000 dirhams d’amende. C’est dire si le code pénal marocain sanctionne sévèrement la corruption, fléau qui gangrène le pays et qui le place à la 80e position dans l’indice de perception de la corruption Transparency Inte
ational.

À propos admin

x

Check Also

Spéculation urbanistique : Un espace vert converti en zone d’habitation

« Notre but ultime est d’adapter un Code de l’urbanisme se fixant comme objectifs de ...

Al Irfane : Découverte d’un cadavre en décomposition

Dans l’après-midi de jeudi, la police judiciaire alertée par les habitants d’un immeuble de la ...

Trafic de drogue : Saisies-records de 568000 comprimés d’ecstasy à Tanger Med et 49000 à Nador

Samedi 1er juin courant, les services sécuritaires au port Tanger Med ont procédé à la ...

Aller à la barre d’outils