Accueil » Sport »  » TANJAOUI WRASSI AALI  » TANGEROIS ET MA TETE BIEN HAUTE

 » TANJAOUI WRASSI AALI  » TANGEROIS ET MA TETE BIEN HAUTE

« TANJAOUI WRASSI AALI « : TANGEROIS ET MA TETE BIEN HAUTE
[color=#999999][size=08]Le 04-12-2015 à 17:08:57 [/size][/color][justify][size=12][justify] « Tanjaoui wrassi aali » est le cri qui a été poussé par le reporter de la chaine inte
ationale de Bein Sports après le but égalisateur de Owana à la 90 ème minute du jeu. Incroyable mais vrai :12 mille supporters tangérois étaient en déplacement à la capitale économique du royaume. On chantait, on dansait, on se divertissait mais dans une discipline exemplaire. On représentait bien la ville de Tanger. C’était la civilisation. Les hooligans n’étaient pas autorisés à faire partie du groupe.

Le voyage était bien organisé. Pour accueillir ces visiteurs sportifs, Casablanca a revêtu sa plus belle parure :d’un coté,les rues et les immeubles étaient pavoisés du rouge couleur du WAC, de l’autre coté,il, y avait le bleu et le blanc couleur de la méditerranée de l’IRT. Le fair-play était à l’ordre du jour. Aucun incident, aucune bagarre et le football était la seule devise. Pour préparer cette bonne ambiance, les ultras des deux équipes ont eu des contacts au cours de la semaine. Ils voulaient donner une conduite idéale à toutes les villes marocaines pour combattre le hooliganisme. Au stade Mohamed V, tout était parfait. A gauche le tifo d’Hercules flottait. A droite le tifo de Winners s’étendait sur toute la pelouse nord. « [color=#993300]Tanjaoui wrasse aali[/color] » est le symbole qui a été choisi pour montrer la grandeur de la population tangéroise. Tous les 12 mille supporters en déplacement étaient de véritables ambassadeurs qui représentaient la ville. Quatre buts applaudis :deux pour chaque club. Liberté totale, libre choix :chacun pouvait encourager sa formation préférée. Vive le sport, vive le football et à bas le hooliganisme. Le WAC et l’IRT pour le spectacle. A vrai dire, c’est du jamais vu dans nos stades.

D’où vient la réussite de cette sortie du public tangérois à Casablanca ? C’est la question qui se pose dans les médias. Le mérite revient sans aucun doute à la Sureté Nationale dont les représentants travaillent à l’ombre. Bien avant la rencontre, une cellule de sécurité a été constituée à Tanger sous la direction du préfet de police. Les contacts Tanger-Casablanca étaient fréquents et parfois multiples. Les nombreuses voitures et minicars étaient sous surveillance. Conjointement avec ces services, les ultras Hercules de l’IRT et Winners du WAC ont facilité la tache des responsables de sécurité en encadrant leurs membres dans l’ordre et dans la discipline. Pour le match retour, le mémé scénario se répètera pour le triomphe du football. [/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :