Accueil » Actualités » Spéculation urbanistique : Un espace vert converti en zone d’habitation

Spéculation urbanistique : Un espace vert converti en zone d’habitation

« Notre but ultime est d’adapter un Code de l’urbanisme se fixant comme objectifs de préserver l’esthétique des espaces urbain et rural »
Cet extrait du message du Roi Mohammed VI à l’occasion de la rencontre nationale pour le lancement du Code de l’urbanisme, dénonce :
« la pratique de l’exception, érigée en règle, ou au moyen de complicités frauduleuses ou de comportements anarchiques favorisant la spéculation immobilière », tels que les avaient énumérés le Souverain.
Cela nous amène à évoquer, aujourd’hui, le cas de la propriété objet du titre foncier-mère n° 90 / G à Tanger, divisé à l’origine en deux parties, l’une aménagée en parking, et l’autre en espace vert, tel que confirmé sur le plan d’aménagement de la ville, et qui a ensuite été morcelée en 14 parcelles d’habitation, sur une autorisation n’ayant obéi ni à l’avis de la commission ad hoc, ni à celui de l’Agence urbaine, et encore moins à celui de la wilaya.
Les promoteurs complices qui se sont aventurés dans cette triste affaire de noir, se sont arrangés pour se débarrasser rapidement de ces lots de terrains qu’ils ont vendus à des acquéreurs de bonne foi qui, à leur tour, les ont cédés au détail à des acheteurs dans l’intention d’y édifier des habitations.
Or, aujourd’hui, alors que l’irrégularité a été mise à nu, ces acquéreurs, ayant investi lourdement dans cette affaire, se trouvent confrontés à un énorme problème face aux acheteurs des parcelles en question qui leur exigent un remboursement des sommes avancées en partie ou en totalité. Plusieurs millions de dirhams sont ainsi en jeu !
Cette affaire de pratique frauduleuse, de complicités, en matière d’urbanisme et de spéculation immobilière, comme les a si justement dénoncés le Roi, nous expliquent pourquoi l’ancien wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Yacoubi, se méfiait de certains élus locaux dont le comportement n’est pas net… !
Nous pourrions revenir sur ce dossier dans nos prochaines éditions, avec une documentation appropriée et des preuves tangibles.

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :