Accueil » Actualités » Réponse de Boubouh : Les faux-fuyants d’un président sans arguments

Réponse de Boubouh : Les faux-fuyants d’un président sans arguments

Se sentant confondu et  traqué par les industriels du secteur du Textile et de l’Habillement dont la majorité,  au bord du désespoir, s’est  résolue à exiger sa démission de la présidence  nationale de l’association nationale des industries du Textile et de l’Habillement (AMITH), Mohamed Boubouh qui n’a pas  bouclé sa première année à cette présidence, a compris que le silence ne jouait pas en sa faveur et s’est enfin résolu à s’exprimer devant un support médiatique.
Excellente initiative pour une première tentative de sortir de l’ombre, mais beaucoup de gens dans son cas qui se disent n’avoir rien à se reprocher, auraient opté pour une « conférence de presse plénière » et auraient répondu en direct aux questions de nombreux journalistes de tous bords et aussi à des professionnels du secteur qui auraient participé à cette conférence.
Au lieu de cela, Boubouh s’est limité à s’adresser à un seul  support médiatique auquel nous avons beaucoup de respect, du reste, et il s’est limité à fournir quelques réponses préconçues  pour tenter de calmer les esprits.
Or, Boubouh a échoué dans cette tentative dont la portée n’est pas allée dans le sens qu’il voulait car tout le monde a compris que les quelques  arguments qu’il a fournis n’étaient que de faux-fuyants pour échapper aux vraies réponses qu’on attend de lui.
Une façon de dire qu’avec les explications qu’il a fournies, Mohamed Boubouh a laissé ses nombreux détracteurs sur leur faim. Pire, il a sous-estimé l’intelligence et les capacités de ses collègues qui attendaient mieux de lui.

Conclusion :   Mohamed Boubouh continue à jouer sa place de président.
Donc, de bonne foi, quoique nous sommes à peu près persuadés qu’il n’aura, peut-être, jamais le courage de le faire, nous conseillons, de nouveau, à Monsieur le président  Boubouh, de convoquer  une conférence de presse, préparée dans les règles de l’art par un cabinet spécialisé en communication,  et obéissant aux règles de sécurité sanitaire, afin de répondre franchement, sincèrement  et à cœur ouvert,  aux vraies  questions qui inquiètent  les professionnels du secteur et l’opinion publique, et sur lesquelles il serait pour nous inutile de revenir, car le scandale des masques  que cette regrettable affaire a engendré dépasse le cercle des professionnels du Texile et de l’Habillement dont certains se sont vus obligés de déposer leur démission de l’AMITH tant que leur respectable  association restera présidée par  Mohamed Boubouh. C’est du moins ce qu’on dit à voix de plus en plus hautes.
Si Boubouh, cessez de jouer à cache-cache avec vos semblables ! Prenez votre courage à deux mains et affrontez la réalité quel qu’en soit le prix. Il y va de votre réputation et de votre place honorifique de président.
On vous a fait confiance, nous vous conseillons de vous montrer  à la hauteur de cette confiance.
A bon entendeur salut.

 

 

À propos admin1

x

Check Also

Veille de  l’Aïd Al Adha: Le gouvernement sème la panique

Dimanche 26 juillet 2020. Fin d’après-midi. A cette heure, des milliers d’estivants reviennent des plages ...

Covid 19 :Arrêt des usines de Tanger jusqu’au 12 août

Face à la multiplication effrénée de nouveaux cas de Covid 19 à Tanger, les industriels ...

Propagation du Covid 19 à Tanger

Propagation du Covid 19 à Tanger Les absurdités de certaines critiques déplacées Il existe un ...

%d blogueurs aiment cette page :