Accueil » Actualités » Rachid Talbi Alami élu à la présidence de la Première Chambre

Rachid Talbi Alami élu à la présidence de la Première Chambre

SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à M. Rachid Talbi Alami, suite à son élection, vendredi 11 avril courant, à la présidence de la chambre des Représentants, en remplacement de M. Karim Ghellab
Le 18.02.2015 à 10:20:24

Dans le message royal, le Souverain a exprimé Ses félicitations et Ses vœux de succès à M. Talbi Alami dans l’exercice de ses hautes responsabilités à la tête de la première Chambre du Parlement.

La coalition gouve
ementale a mobilisé ses députés, vendredi 11 avril courant. Les parlementaires de la majorité ont tenu à être présents massivement pour éviter toute mauvaise surprise et assurer le soutien nécessaire à leur candidat, Rachid Tabi Alami. Grâce à la force numérique des quatre groupes parlementaires de l’alliance gouve
ementale, M. Talbi Alami a été ainsi, sans grande surprise élu président de la Chambre des représentants, sachant qu’à l’évidence, une victoire de l’opposition était plus qu’improbable. Rachid Talbi Alami est même parvenu à décrocher les voix de 8 députés de l’opposition.

Photo : i24news

La séance de vote a d’ailleurs connu une mobilisation très forte de la part des différents groupes parlementaires. Sur les 395 membres de la première Chambre parlementaire, le nombre des votants a atteint 374 dont 101 députés du Parti de la justice et du développement, sur un total de 105. Même constat pour les députés RNI qui ont tous répondu présent à l’appel. Mustapha El Mansouri était également de la partie. Candidat en lice, il y a juste quelques jours avant de se désister, il a bien sûr soutenu le nouveau président de la première Chambre. Les parlementaires du Mouvement populaire et du Parti du progrès et du socialisme étaient présents presque au grand complet.

Ainsi, le candidat Rachid Talbi Alami a été élu haut la main par 225 voix, alors que son prédécesseur, le président sortant et candidat de l’opposition Karim Ghellab, n’en a obtenu que 147.
De manière générale, l’opération du vote s’est déroulée dans un climat serein, à l’exception de quelques accrochages entre les députés de l’Istiqlal et ceux de la majorité. Certains députés du PI ont contesté l’opération de vote.
Rachid Talbi Alami du Rassemblement national des indépendants (RNI) succède ainsi à l’Istiqlalien Karim Ghellab qui a assuré la présidence pendant la première moitié de la législature en cours.

Selon les dispositions du règlement intérieur de la Chambre des représentants, le président de la Chambre est élu en début de législature, puis à la troisième année de celle-ci lors de la session d’avril et pour la période restant à courir de ladite législature, conformément aux dispositions de l’article 62 de la Constitution.
Le nouveau président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, est né en 1958 à Tétouan. Docteur en gestion et finance (option finances locales) à l’université de New York aux Etats-Unis, M. Talbi Alami a fait ses études supérieures à l’université Mohammed V à Rabat.

Sur le plan professionnel, il est expert inte
ational en décentralisation et système financier local auprès des agences et banques donatrices et il a créé et géré, à ce titre, diverses sociétés d’investissement à Casablanca et à Tétouan.
En politique, M. Talbi Alami avait été nommé en 2002 par SM le Roi Mohammed VI, ministre de l’industrie, du commerce et des télécommunications dans le gouve
ement de Driss Jettou avant de se voir confier, le 8 juin 2004, le poste de ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des affaires économiques et générales.
Aujourd’hui, il est député et président du conseil de la région de Tanger-Tétouan. Avant son élection au perchoir, il était président du groupe parlementaire du RNI au Parlement.

Pour ce qui est de la prise de poste par le nouveau président, l’agenda s’annonce chargé du fait que la session printanière porte en son programme le renouvellement des structures de la Chambre des représentants impliquant l’élection des présidents des groupes parlementaires et le remaniement probable de certaines commissions, cela outre l’entrée en vigueur du règlement intérieur, ainsi que la poursuite de la mise en œuvre du plan législatif annoncé par le gouve
ement. C’est ce qui explique les propos du ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, El Habib Choubani, qui a qualifié cette session de printemps de « cruciale en matière d’action législative ».

M. ABOUABDILLAH

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :