Accueil » Economie » (CECIT) a organisé la IIIème Rencontre Hispano-Marocaine de Transport et Logistique

(CECIT) a organisé la IIIème Rencontre Hispano-Marocaine de Transport et Logistique

Sous l’égide du ministère espagnol de l’Economie et de la Compétitivité et avec la collaboration du bureau économique et commercial de l’ambassade d’Espagne, la chambre espagnole de Commerce et d’Industrie de Tanger, a organisé les 5 et 6 mars cour
Le 17.02.2015 à 15:53:21

L’objectif de cette manifestation s’inscrivant dans le cadre de la promotion de l’investissement espagnol au Maroc, a pour objectif de permettre de nouer des contacts entre entreprises espagnoles et marocaines, en vue de favoriser l’identification de projets d’intérêt commun, dynamiser une coopération commerciale bilatérale et poser les jalons d’un partenariat gagnant-gagnant entre les deux parties opérant dans le secteur du transport et de la logistique.

Les participants aux travaux de ces deux jou
ées ont appelé au renforcement de la coopération et des connexions entre les ports des deux pays pour développer «l’autoroute maritime» de l’ouest de la Méditerranée et promouvoir les échanges entre l’Europe et l’Afrique, soulignant la position stratégique des ports des deux pays voisins au croisement des grandes routes maritimes reliant l’Europe à l’Afrique et la Méditerranée à l’Atlantique. Ils se sont également félicités des perspectives de développement économique encourageantes dans cette région.

Intervenant à l’ouverture des travaux devant les représentants de 25 entreprises et institutions espagnoles, et de nombreux opérateurs marocains, l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, M. José de Carvajal Salido, a mis en exergue le développement fulgurant du secteur du transport et logistique dans la ville du Détroit, grâce à la réalisation de grands projets et infrastructures ayant renforcé l’ouverture du Maroc sur le monde.

« Ce dynamisme profite aussi à l’Espagne, le Maroc étant son premier client en dehors de l’Union européenne et son premier fou
isseur en dehors des importations hydrocarbures », a affirmé le diplomate espagnol, affirmant que 800 entreprises espagnoles sont installées au Maroc et que plus de 20.000 autres exportent vers la rive sud du Détroit.

Dans le même sens, le délégué du Consortium de la zone franche de Barcelone, M. Jordi Co
et, a plaidé pour un renforcement des connexions entre les ports et plateformes logistiques du Maroc et d’Espagne, pour mettre en place une véritable autoroute maritime servant les objectifs de développement des deux pays et, au-delà, les liens commerciaux entre l’Europe et l’Afrique, dira-t-il, citant les avantages et les atouts de la zone franche de Barcelone, qui compte une surface de 60.000 m2, adossée au port maritime de la ville et dont une grande partie est encore libre.
Le délégué espagnol a expliqué que ladite zone entend, à travers l’amélioration des connexions routières et ferroviaires, jouer le rôle de porte d’entrée vers les pays d’Europe du Nord.

De son côté, M. Mehdi Tazi, directeur général de Tanger Free Zone (TFZ), a souligné le progrès de la compétitivité de Tanger grâce à la plateforme logistique et portuaire de Tanger-Med, idéalement implantée sur le Détroit de Gibraltar et offrant un haut niveau d’efficacité opérationnelle, de proximité avec les marchés inte
ationaux et de gestion intégrée des flux logistiques.

D’autres intervenants ont mis l’accent sur le rôle principal du port de Tanger-Med dans le développement des relations commerciales entre les deux rives du Détroit de Gibraltar, ainsi que sur l’importance de développer les connexions avec les principaux ports et plateformes logistiques en Espagne, notamment ceux de Barcelone, Cadiz et Algésiras.

La jou
ée du jeudi a été consacrée aux contacts interentreprises visant à prospecter les opportunités d’affaires et de coopération entre les opérateurs logistiques et les entreprises des différents secteurs d’activités dans les deux pays.
A souligner qu’en plus de sa proximité géographique avec l’Espagne, le Maroc se distingue par un cadre juridique et un traitement fiscal favorable pour les investisseurs. La région Tanger-Tétouan, constitue un pôle attractif pour les entreprises espagnoles.

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :