Accueil » Economie » Projets de liaisons du port Tanger Med avec les ports de Djeddah, Marseille et Sète

Projets de liaisons du port Tanger Med avec les ports de Djeddah, Marseille et Sète

Projets de liaisons du port Tanger Med avec les ports de Djeddah, Marseille et Sète
[color=#999999][size=09] Le 02-01-2017 à 10:28:26 [/size][/color][b][justify][size=13][color=#000000] L'Arabie saoudite qui plaide pour l'ouverture d'une liaison maritime avec le Maroc revient sur le projet de création d'une ligne entre le port de Djeddah et celui de Tanger, en gestation depuis 2013. Cette ligne devrait passer par les ports de Tanger-Med, Alger, Tunis et Alexandrie et permettrait de réduire le temps de traversée pour le transport de marchandises et de matières premières.
Avec la mise en service de cette ligne maritime, le conseil d'affaires maroco-saoudien espère une hausse de 20% des échanges commerciaux entre les deux pays.

L'enjeu est stratégique pour le Maroc qui importe principalement des produits pétroliers saoudiens. En sens inverse, l'Arabie Saoudite importe principalement du prêt à porter, des agrumes, de l'acide phosphorique et des poissons du Maroc.

En 2013, le volume des importations marocaines en provenance d'Arabie saoudite s'élevait à près de 23 milliards de dirhams, alors que exportations marocaines vers l’Arabie Saoudite ont atteint 536 millions de dirhams.

Conce
ant le projet de ligne Tanger-Marseille, un accord serait convenu entre les deux villes, révélé par l’adjoint du maire de Marseille qui se réjouit d’un courrier qu’il vient de recevoir du président du conseil communal de Tanger, lui annonçant que la demande qu’il a formulée de voir Marseille désigné « pour le développement des liens de ferries/roulier entre l’Europe et le Maroc » reçoit un accueil favorable au Maroc.
Apparemment, le président du Conseil communal de Tanger ne cacherait pas, de son côté, son enthousiasme pour ce projet en affirmant avoir : « la conviction que le Port de Marseille représente une véritable porte de l’Europe vers le Sud . Nous ne ménagerons aucun effort pour défendre notre position pour la concrétisation de ce projet auprès des instances compétentes».

Enfin, pour ce qui est du projet de renforcement des liaisons entre Tanger Med et le port français de Sète, assurées actuellement par la seule compagnie italienne GNV, une seconde compagnie « La Wissal » serait sur le point de débarquer à Sète pour assurer une nouvelle liaison entre Sète et le Maroc.
Des négociations sérieuses seraient, en effet, sur le point d'aboutir.

La « Wissal » dont le siège devrait s'installer à Tanger assurerait, comme la GNV, une liaison vers le Maroc, renforçant la fréquence hebdomadaire entre les deux pays.

Les échanges entre le Maroc et l'Europe constituent un marché potentiel de 6 millions de passagers par an. Cette nouvelle compagnie espère à terme en capter un million avec d'autres projets de développement maritime..[/color][/size][/justify][/b][size=10][color=#666666] Ph : DR [/color][/size]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :