Accueil » Région & La ville » Le Conseil communal de Tanger triple le budget 2017 affecté à la rubrique «Expropriations»

Le Conseil communal de Tanger triple le budget 2017 affecté à la rubrique «Expropriations»

Le Conseil communal de Tanger triple le budget 2017 affecté à la rubrique «Expropriations»
[color=#999999][size=09] Le 02-01-2017 à 10:28:26 [/size][/color][b][justify][size=13][color=#000000] La conseil communal de Tanger a tenu, jeudi, une session extraordinaire consacrée essentiellement à la révision de son budget 2017 dont le projet avait été approuvé lors de la session ordinaire du mois d’octobre de
ier, puis rejeté par l’administration de tutelle à cause de la modicité de la somme de 20 millions de dirhams allouée à la rubrique « [color=#993300]Expropriations [/color]», sachant qu’un grand cumul dans cette rubrique est dénoncé par la justice.

La révision budgétaire de jeudi a abouti à un vote unanime, avec 4 abstractions, pour tripler le budget de cette rubrique, le portant à 60 millions de dirhams.

Cet amendement au budget 2017 ne manquera, sans doute pas, d’amplifier la crise financière sans précédent dans laquelle se débat la mairie de Tanger, notamment depuis que Bank Al Maghrib a ponctionné quelque 240 millions de dirhams des comptes de la commune en faveur des expropriés de leurs biens.

A cause de l’accumulation, depuis plus de deux décennies, les impayés liés à ce dossier d’expropriation continue de peser lourdement sur les finances de la commune, dans le cadre des jugements prononcés en faveur des personnes expropriées pour intérêt public.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/dawra-abdelaoui470.jpg[/img][/center]Les membres de l’actuel bureau communal de Tanger qualifient ce dossier, hérité d’une longue période de non-respect des engagements financiers, d’élément perturbateur pour leur agenda préétabli, depuis leur élection, il y a plus d’un an. D’autant plus qu’en raison des jugements prononcés ou d’autres non encore réglés, ils avouent leurs craintes de voir leur marge de manœuvre se réduire davantage.

Il reste que la commune devrait trouver, en concertation avec le département de tutelle, une solution à cette impasse, autre que celle de la solution de facilité d’augmenter systématiquement et arbitrairement une panoplie de taxes communales au détriment de la bourse du citoyen. ..[/color][/size][/justify][/b][size=10][color=#666666] Ph : DR [/color][/size]

À propos admin

x

Check Also

Le port Tanger Med 2 devient Tanger Med Port Authority

La fusion du port  Tanger Med 2 (TM2) se concrétise  avec la société Tanger Med Port ...

Un résident français fait main basse sur la plage de sidi M’ghaït

Rien ne semble plus aller  du côté de la plage de « Sidi Mghait », à une ...

Coalition gouvernementale La tâche s’avère ardue pour Akhannouch !

Nommé par le Roi à la haute fonction de Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, président ...

%d blogueurs aiment cette page :