Accueil » Sport » L’IRT BASKET :QUE SE PASSE-T-IL ?

L’IRT BASKET :QUE SE PASSE-T-IL ?

L’IRT BASKET :QUE SE PASSE-T-IL ?
[color=#999999][size=08]Le 21-03-2016 à 16:38:29 [/size][/color][justify][size=12] Il se Passe des choses à l’IRT basket ces de
ières semaines. Deux défaites consécutives à Tanger face aux FAR et au WAC donnent beaucoup à réfléchir. Bonne préparation d’avant saison avec plusieurs rencontres amicales, un comité constitué de membres compétents, un président qui a un « amour » fou pour le basket et pour la ville, un entraineur manager à la hauteur, un staff technique de renommée nationale, un effectif bien renforcé avec des professionnels doués et expérimentés, soit au total des atouts susceptibles de jouer les premiers rôles du championnat.

Début prometteur avec trois victoires contre le FUS,Essaouira,Tan-Tan : on avait l’impression que l’IRT évoluait avec plaisir pour vaincre et convaincre. Malheureusement, le bon chemin vient de connaitre une déviation inquiétante et deux défaites consécutives à Tanger même sont là. Trois raisons qui donnent les sonnettes d’alarme : le petit budget de fonctionnement , le manque du soutien du public et les mauvaises relations avec la fédération.. A vrai dire, Abdelouahed Boulaich et ses collègues dirigent le basket avec des moyens financiers très modestes. Maintenant, le basket suit les traces du football :salaires des joueurs, des techniciens, des soigneurs, loyers des logements, primes et bien sur les déplacements qui sont organisés dans les meilleures conditions avec un hébergement dans les hôtels de 4 étoiles à l’image des professionnels selon le témoignage des jou
alistes accompagnateurs. Donc, le budget actuel ne peut suffire et parfois le comité a recours aux bonnes volontés de bienfaisance sportive, ce qui est contraire aux aspirations d’un club finaliste la saison écoulée en championnat et en coupe. A l’exception de la formation « NBA » du Maroc l’As de Salé aucune formation n’est supérieure à l’IRT. Alors, les bons résultats arrivent mais il faut de l’argent. Il est temps que le président Abdelouahid Boulaich exige le renouvellement du comité directeur omnisport IRT pour sauver le basket tangérois.

Il est anormal que toutes les subventions connaissent une seule voie :le football. Les autres sections doivent en bénéficier. Une bonne nouvelle vient d’être annoncée par le président du conseil provincial Abdelhamid Aberchane : « L’IRT aura annuellement des recettes sûres de 15 millions à 20 millions de dirhams ». Finis les problèmes de gestion financière et le club tangérois avec toutes ses catégories pourrait avoir un avenir meilleur avec une stabilité des plus sûres. La deuxième raison de la déviation de la bonne marche des poulains de Ahmed Kajjaj n’est autre que le manque de soutien du public. Il est incompréhensible que les ultras Hercules n’encouragent pas les basketteurs comme ils le font avec le football et le volley.

Maintenant l’IRT n’est plus la RST et le changement du nom approuvé par la FRMB doit signifier le retour de la masse à la Salle couverte Ziaten. Quant à la troisième raison, elle est la conséquence des mauvaises relations avec la Fédération de tutelle. L’on se souvient que le président Abdelouahid Boulaich faisait partie de l’opposition au bureau fédéral actuel. Voir des arbitres défavorisant l’IRT avec un arbitrage faussant le déroulement de la partie n’a étonné personne.[/size][/justify]
[size=8][color=#999999]Photo : DR[/color][/size][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :