Accueil » Actualités » Liquidation de Comarit ..

Liquidation de Comarit ..

Liquidation de Comarit : les de
iers seront mis en vente le 26 mai 2015
Le 20-04-2015 à 10:58:58

C’est décidé : les quatre bateaux de la compagnie maritime marocaine en faillite, Comarit-Comanav ferry, abandonnés depuis 2011 et 2012 au port espagnol d’Algésiras, seront mis en vente aux enchères le 26 mai prochain. Le produit de cette opération sera en partie reversé au Trésor espagnol. Il s’agit d’Al Mansour (25 Octobre 2011), Boughaz (19 Décembre, 2011), Banasa (4 Janvier 2012), et Ibn Batouta (11 Janvier 2012). Ces navires ont tous été déclarés abandonnés l’année de
ière et c’est seulement en février de
ier que le conseil de l’Autorité portuaire d’Algesiras a approuvé leur vente.

L’administration portuaire d’Algésiras a fixé le prix de base de chaque navire. Ainsi, le Boughaz sera liquidé à partir 300 000 euros, 365 000 euros pour le Banasa, 380 000 euros pour Al Mansour et 430 000 euros pour Ibn Batouta. Des visites de bateaux devaient être organisées du 13 au 17 avril courant ; les personnes intéressées auront jusqu’au 11 mai 2015 pour déposer leur soumission.

Le produit de la vente reviendra d’abord au port d’Algesiras qui retiendra l’équivalent de ses créances auprès de la Comarit et les frais portuaires liés à la mise à quai de ces navires durant les quatre de
ières années, auxquels il faudra rajouter les frais de procédure de vente aux enchères. L’enveloppe globale de l’Administration portuaire n’est pas précisée, mais elle devrait se chiffrer en plusieurs centaines de milliers d’euros.

Le reste du produit de la vente sera ensuit versé au Trésor public espagnol.

À propos admin

x

Check Also

Covid-19: Mesures restrictives au lendemain de l’Aïd Al Adha..

Compte tenu de la surprenante hausse du nombre de contaminations et de décès enregistrés ces ...

Action sociale Fondation Microcrédit du Nord..

Assurer la pérennité de l’institution   Dans une récente édition, nous avions rapporté que « La ...

Défis transformationnels… pour développer «  l’humain » dans monde du travail de demain..2 ème partie 

Défis transformationnels  Deux académies font le pont entre la Belgique et le Maroc pour développer ...

%d blogueurs aiment cette page :