Accueil » Sport » L’histoire d’un chèque IRT sans provision

L’histoire d’un chèque IRT sans provision

L’histoire d’un chèque IRT sans provision
[color=#999999][size=08]Le 29-02-2016 à 14:42:55 [/size][/color][justify][size=12][justify]Le transfert de Youssef Sekkour à l’IRT a couté 100.000 dh. Le montant était un secret entre le FUS et le club tangérois. Le président Abdelhamid Aberchane et le trésorier ont signé ensemble le chèque de paiement. Le FUS attendait l’argent qui ne venait pas. Après plusieurs tentatives pour récupérer la somme promise, la Banque délivra un certificat de non règlement du chèque pour provision insuffisante.

Le chèque n’était pas faux. Il n’y avait aucune falsification mais il était un chèque sans provision. Une affaire grave qui a fait couler beaucoup d’encre. En dépit des bonnes relations qui unissent le FUS à l’IRT, les dirigeants rbatis ont crié « scandale ! » et la nouvelle a été infiltrée à la presse qui a même publié le chèque avec mention non payé. On croyait un problème de gestion ou de négligence. Saisi d’urgence pour éclaircissement du litige, le comité a expliqué que le club disposait de deux comptes et qu’une erreur de versement en espèces touchait l’un des comptes dont le numéro correspondait au chèque délivré au FUS. Maintenant, le trésorier du club rbati a déjà la somme à sa disposition. Bonne foi de l’IRT mais mauvaise foi du FUS.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/cheque1.jpg[/img][/center] Quand ce genre de malentendu arrive entre deux équipes, un contact direct s’avère indispensable pour demander des explications et résoudre le problème à l’amiable. Malheureusement, le comité du FUS a agi autrement et l’amitié tangéroise-rbatie vient d’être remise en question et tend vers la rupture. Quelle conclusion ,il faut tirer de cette affaire ?Simplement, parce que l’IRT est pointé du doigt. Et comme il a été signalé dans le de
ier numéro du jou
al ,il existe partout des « ennemis » qui cherchent à te
ir l’image de marque du club. L’IRT a-t-il une bonne réputation ? Il y a le doute, ce qui n’encourage pas les entreprises tangéroises à s’impliquer dans le projet du club.

Une gestion exemplaire, une transparence dans les comptes, une définition claire des objectifs et surtout une excellente relation avec la FRMF ,les clubs et la presse .Parallèlement à cette histoire du chèque, l’IRT vient de recevoir deux coups cette semaine. Ils conce
ent des jugements dont l’exécution se fera le plus rapidement :suspension du secrétaire général pour deux ans avec amande de 50.000 DH et le règlement de 1.500.000 DH à l’ancien entraineur Benhachem pour non accomplissement des clauses du contrat. Là aussi, il y a des erreurs du comité qui auraient pu être évitées. L’on se demande pourquoi le contrat n’a pas été révisé pour supprimer l’idée d’un renouvellement d’une autre saison avec l’entraineur en cas de la montée en première division.[/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :