Accueil » Actualités » Les veuves reçoivent leurs premières allocations

Les veuves reçoivent leurs premières allocations

Les veuves reçoivent leurs premières allocations
[size=8][color=#999999]Le 02-10-2015 à 11:10:44 [/color][/size][justify][size=12][justify] Les premières allocations aux veuves en situation précaire qui en ont fait la demande devaient être servies cette semaine de[color=#000000] l’Aïd al Adha[/color].

Ce sont [color=#000000]10.529 veuves[/color] qui sont les premières bénéficiaires de cette mesure inédite, soit une moyenne de 2.850 DH par allocataire, servis avec effet rétroactif depuis le dépôt des dossiers. Au total,ce sont 40.000 dossiers qui ont été reçus par le ministère.

C’est le décret [color=#000000]n°2.14.791 [/color]qui a instauré ces aides directes aux veuves en situation de précarité ayant à charge des orphelins scolarisés âgés de moins de 21 ans ou en situation de handicap fixe à raison de 350 DH mensuels pour chaque enfant à condition que le montant global mensuel ne dépasse pas 1.050 DH (dans la limite de trois enfants) et sans la possibilité de cumuler ce soutien financier avec toute autre aide quelle qu'en soit la nature (bourses scolaires, aide fou
ie dans le cadre du programme « Tayssir », ou avec une pension, allocation familiale, ou aide directe payée par le budget de l'Etat ou par les budgets des collectivités territoriales, des établissements ou toutes autres institutions publiques).

Pour avoir droit aux allocations, il faut remplir les conditions suivantes :
-Etre bénéficiaire du Régime d’assistance médicale aux économiquement démunis (Ramed);
-Ne pas être assujetti à l’impôt, sauf celui qui conce
e l’habitation principale;
-Ne pas être bénéficiaire de toute pension, indemnité familiale ou n’importe quel soutien direct prélevés sur le budget de l’Etat ou le budget d’une collectivité territoriale ou payés par une institution ou organisme public (Les bourses d’études ou le soutien apporté dans le cadre du programme « Tayssir » à titre d’exemple).

• Se porter garante de ses enfants jusqu’à l’âge de 21 ans. Ses de
iers doivent être scolarisés lorsqu’ils sont en âge de l’être, sauf les orphelins handicapés.[/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :