Accueil » Infos 24 » Les deux chambres du parlement débattent des dérapages de Ban Ki-moon

Les deux chambres du parlement débattent des dérapages de Ban Ki-moon

Les deux chambres du parlement débattent des dérapages de Ban Ki-moon
[color=#999999][size=08]Le 14-03-2016 à 08:55:33 [/size][/color][justify][size=12][justify] Les deux Chambres parlementaires tiennent, Le samedi de
ier , Une réunion conjointe consacrée aux de
iers développements dans l’affaire du Sahara Marocain, marqués par les dérapages spectaculaires du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki mon lors de sa de
ière visite dans la région.

Les membres des commissions des affaires étrangères à la Chambre des représentants ainsi que la Chambre des conseillers ont participé, hier vendredi à une réunion dont l’ordre du jour portait justement sur ces dérapages du premier responsable onusien.

La rencontre a connu la participation du ministre des affaires étrangères et de la coopération qui a fait le point avec les parlementaires sur ces récents développements.

La réunion intervient à l’initiative du Parlement conformément à la Constitution. Cette de
ière stipule dans son article 68 que «les réunions communes se tiennent sous la présidence du président de la Chambre des représentants. Les règlements intérieurs des deux Chambres déterminent les modalités et les règles de la tenue de ces réunions.

Outre les séances communes, les commissions permanentes du Parlement peuvent tenir des réunions communes pour écouter des informations portant sur des affaires revêtant un caractère national important et ce, conformément aux règles fixées par les règlements intérieurs des deux Chambres». Les parlementaires se réunissent après quelques jours seulement après la diffusion par le gouve
ement d’un communiqué dénonçant les propos tenus par le secrétaire général de l’ONU à l’égard du Maroc. Le Royaume a considéré que les propos du secrétaire général sur la question du Sahara marocain «sont inappropriés politiquement, inédits dans les annales de ses prédécesseurs et contraires aux résolutions du Conseil de sécurité».

Le Maroc «regrette, en outre, que le secrétaire général ait cédé au chantage des autres parties en procédant à des faits accomplis, en violation des engagements et des garanties données au Maroc par ses plus proches collaborateurs, de s’opposer à toute manipulation de ses déplacements».[/justify][/size][/justify][size=8][color=#999999]Photo :DR[/color][/size][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :