Accueil » Actualités » les « beznassa »

les « beznassa »

Chasse ouverte contre les « beznassa » Tanger en tête de liste
Le 29-06-2015 à 12:00:54

« Eviter de présenter la candidature aux prochaines élections de personnes impliquées dans le trafic de drogue » : telle est la consigne, non écrite, qu’ont reçue certains chefs de partis politiques de la part de «responsables gouve
ementaux haut placés
» .

***
Cette mise en garde sonne comme un avertissement à certains partis qui ont déjà commencé, pour remporter le prochain scrutin et les élections législatives, à parier sur certains politiques connus pour leurs activités illicites.

Quiconque ne se soumettrait pas à cette consigne pourrait avoir une bien désagréable surprise puisque le ministère de l’Intérieur s’apprête à établir une liste noire contenant les noms de toutes les personnes non éligibles. Sans citer ni les noms ni l’affiliation politique des «beznassa» conce
és par ces instructions transmises à quelques partis, Tanger viendrait en tête, suivie de Taza et Al Hoceïma, Guercif, Oujda, Tétouan, Ouezzane, Taourirt et Larache.

Plusieurs actuels élus et des notables, un peu partout au Maroc, ont pris contact avec les directions de leurs partis respectifs pour en avoir le cœur net quant à une éventuelle interdiction de candidature. Cela dit, la démarche de l’Intérieur intervient pour éviter, plus tard, de mettre les partis conce
és dans la gêne.

Mais, en fin de compte, le de
ier mot reviendra à la justice, si elle est toutefois saisie par les blacklistés. Les annales électorales du pays regorgent de cas où des personnes empêchées de se porter candidates ont eu gain de cause devant les tribunaux administratifs.

À propos admin

x

Check Also

Exposition de l’artiste “Mo Baala” à la galerie Delacroix

L’artiste Mo Baala expose ses œuvres, du 10 avril au 31 mai 2021,  à la ...

Villa Joséphine à Tanger : Alerte à la convoitise, la spéculation et l’escroquerie

Le Roi Mohammed VI, en sa qualité de garant de la protection et de la ...

La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux crée sa section à Tanger présidée par le Dr Abdelhak BAKHAT

Dans le cadre de son intense et continuelle dynamique d’organisation, d’encadrement et de régionalisation, et ...

%d blogueurs aiment cette page :