Le CRT de Tanger « veut » atteindre 1,6 million d’arrivées en 2023

Le titre ci-dessus nous renvoie à ce réputé diction tiré de la culture arabe, disant « Toi tu veux ; moi je veux, et Dieu fait ce qu’Il veut ! ».
Tout en espérant que le « bon vouloir » du CRT-TTA, aussi franchement exprimé avec tant de confiance, soit réalisé, nous préférons rester plus réalistes en optant plutôt pour l’une des formules suivantes : « Le CRT souhaiterait pouvoir…» ; « Le CRT étudierait la possibilité de… » ; ou encore pour la tournure plus osée : « Le CRT planifie de … ».
Il ne s’agit nullement de méfiance vis-à-vis de notre CRT, dans sa nouvelle mouture, mais tout simplement de prudence dictée par le fait que l’ancien CRT nous a longtemps déçus par le passé.
Bref, ce n’est là qu’un préambule à la reproduction intégrale ci-après d’un ambitieux projet d’action du CRT-TTA, publié le 4 février courant par nos respectables confrères de «Médias 24».
Là encore, souhaitons bon vent et bon courage à nos professionnels régionaux du Tourisme.
Le Conseil régional du tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTAH) a dévoilé, lundi 3 février, son plan d’action pour la promotion touristique de la région. Ce dernier a été élaboré en collaboration avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et la région TTAH. Il permettra de valoriser les atouts de la région auprès des touristes marocains et étrangers.
Avec près d’un million d’arrivées et 2 millions de nuitées enregistrées en 2018, la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima représente plus de 7,6% du total des arrivées de touristes au Maroc. Durant la même année, les établissements de la région ont affiché un taux d’occupation de 39%.
Ainsi, le CRT de la région TTAH se donne pour objectif de porter le nombre d’arrivées à 1,6 million et le taux d’occupation à 43% à horizon 2023.
Afin d’atteindre ces objectifs, le plan d’action développé par l’équipe du conseil s’articule autour de quatre grands axes, à savoir la promotion, la connectivité, le développement produit et la formation.
En ce qui concerne le volet promotionnel, le plan d’action met l’accent sur le canal digital, à travers notamment le développement de différents outils de facilitation de connaissance et d’exploration de la destination pour les touristes. Sur le terrain, le plan prévoit des actions de promotion destinées à des publics précis, telles que l’organisation d’ateliers, de tours de familiarisation et de visites pour les professionnels du secteur, ainsi que pour la presse et les « influenceurs ». Le dispositif sera également complété par une participation intensifiée du CRT aux salons et foires des professionnels du secteur.
Ce plan sera également accompagné d’une stratégie de communication visant à valoriser les atouts de la région et à consolider son attractivité auprès des visiteurs potentiels.
Afin d’améliorer la connectivité de la région au reste du Royaume et aux marchés émetteurs internationaux, le CRT se consacrera au renforcement des connexions aériennes dans les aéroports de la région, à savoir Tanger Ibn Battuta, Tétouan Saniat Rmel, Al Hoceima Acharif Al Idrissi.
Les lignes maritimes feront également l’objet d’une attention particulière, aussi bien les traversées en ferry que les escales de croisières. En ce qui concerne les transports terrestres, la CRT capitalisera également sur le succès de la ligne à grande vitesse Al Boraq.
Capitalisant sur les atouts naturels de la région et ses destinations, le plan d’action prévoit le développement de produits spécifiques pour renforcer son attractivité. Une première thématique de développement s’intéresse au tourisme actif. En effet, la particularité de la région nichée entre la mer Méditerranée et les montagnes du Rif offre de nombreuses opportunités pour le tourisme actif, tels les sports balnéaires, le trekking, les randonnées ou encore l’escalade.
Cette thématique sera exploitée parallèlement au développement de l’offre, plus traditionnelle pour la région, des marinas de Tanger, de Marina Smir et d’Al Hoceima. Un plan d’animation sera également développé en accompagnement de ces actions.
Dernier axe du plan d’action, mais non des moindres, la formation des acteurs et des ressources sur l’ensemble de la chaîne de valeur touristique sera également une priorité. Le plan prévoit la mise en place de formations aux nouveaux métiers du secteur, ainsi qu’aux nouvelles tendances du tourisme. Ces formations se consacreront à: la digitalisation, le relationnel, les nouveaux modèles d’affaires et l’adaptation aux nouveaux comportements des clients.

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Coronavirus : Barrages aux entrées de Tanger

Dans le cadre des mesures préventives tendant à contrecarrer la propagation de la pandémie  Covid ...

Coronavirus/Solidarité: Un palace tangérois  met  25 chambres à disposition du personnel médical

Une unité hôtelière à Tanger a mis 25 chambres à la disposition d’un certain nombre ...

La Protection civile sauve une chatte bloquée depuis 3 jours

En pleine période de confinement sanitaire, les tristes miaulements continus d’une petite  chatte bloquée depuis ...

Aller à la barre d’outils