Accueil » Tourisme » L’ARAV-TTA a organisé son premier  Forum de l’Agence  de voyages

L’ARAV-TTA a organisé son premier  Forum de l’Agence  de voyages

Région Tanger-Tétouan – Al Hoceima  Les agents de voyages  en conclave à Tanger
L’association régionale des agences de voyages Tanger-Tétouan-Alhoceima (ARAVTTA) , en partenariat avec les délégations régionales du Tourisme et l’institut supérieur international du Tourisme de Tanger (ISITT),  et  avec l’appui du Conseil régional du Tourisme Tanger -Tétouan -Al Hoceima (CRT-TTA), a organisé  dans l’après-midi de jeudi 12 mars courant, à l’hôtel Barcelo à Tanger,  son premier « Forum de l’Agence de Voyages », sous le double thème : « le nouveau modèle économique et réglementaire de l’Agence de voyages » et « L’Agence de voyage à l’ère du digital ».
Selon le président de l’ARAV-TTA , Mohamed Larbi Chioua, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la nouvelle dynamique mise en place par le bureau de son association, dans l’objectif principal d’une  mise à niveau des agences de voyages en matière de nouvelles technologies,  d’innovation et de formation, considérés comme des domaines-clefs à l’ère du numérique, dira le président, estimant que ce premier forum constitue l’occasion de mettre en contact  les membres de l’ Association avec l’administration de tutelle ainsi qu’avec  différents partenaires.
Pour le conseiller de l’association professionnelle et animateur de la rencontre, Abdelghani  Ragala, «  l’ARAV-TTA, forte de la participation massive de ses adhérents et de ses partenaires institutionnels et privés, ambitionne de faire de ce forum  un  rendez-vous annuel permettant de partager et de présenter les avis sur des sujets qui concernent la profession « Tourisme et Voyages ».

Les travaux du forum  qui se sont ouverts  immédiatement  après la cérémonie inaugurale du siège rénové  de l’ARAV-TTA , suivie de la visite d’une exposition intitulée « Le Tourisme en images », de l’artiste Younes Cheikh Ali, qui porte un grand intérêt aux questions de mémoire, ont débuté par les rituelles allocutions de bienvenue, prononcées par le président de l’ARAV-TTA, Mohammed Larbi Chioua, la présidente du Conseil régional du Tourisme, Rkia Alaoui ; les délégués du Tourisme du nord, et le secrétaire général de l’ARAV-TTA, Mohamed  Hitmi, qui ont formulé, de manière protocolaire, leur  reconnaissance aux organisateurs de la rencontre  et leurs remerciements  aux participants.
Puis, un vibrant hommage a été rendu aux regrettés  pionniers du secteur du Tourisme du nord.
Ensuite, sous la brillante modération du professeur Mustapha Moufid, enseignant chercheur à l’Institut supérieur international du Tourisme à Tanger (ISITT), le chef de service de l’encadrement de l’activité touristique, Mohammed Frej, est intervenu, en remplacement du directeur de la réglementation et du développement de la qualité au ministère du Tourisme, Mehdi Taleb, retenu par des empêchements de dernière minute, a focalisé son intervention sur les atouts de la nouvelle loi n°11-16 règlementant la profession d’agent de voyages, évoquant le  système de gradation des licences, l’intégration des mesures de vente en ligne et à distance, et la réorganisation de la profession.
M. Fredj  a mis en évidence les mérites de la nouvelle loi qui, dira-t-il,  intervient dans un contexte où l’on note des transformations fulgurantes du secteur du Tourisme et l’évolution des comportements des consommateurs,  nécessitant une adaptation et une réactivité des professionnels, estime l’intervenant
M. Yahya El Abbassi du grand cabinet de consulting « CEO Casbah Tourism Development » a, quant à lui, focalisé son intervention sur  le nouveau modèle économique et réglementaire de l’agence de voyages et sur les facteurs importants des nouveaux modèles économiques de ces agences, susceptibles d’apporter des réponses aux transformations actuelles du secteur touristique.
« La création de la valeur unique, le profit de l’entreprise et le bond technologique doivent faire l’objet d’une attention particulière», recommande l’intervenant.
Le deuxième axe du forum réservé au second thème, modéré par  le professeur Fouad Cherifi,  également enseignant à l’ISITT, était focalisé sur « L’agence de voyages à l’ère du digital », un sous-thème qui a retenu l’attention de la très nombreuse assistance.
Cet important volet, nouveau pour certains, était animé par deux éminents intervenants : Othmane Cherif Alami du Groupe CEO Atlas Voyages & OCA Consulting  et  Mehdi Amrani, responsable de la communication au sein du  Groupe  “Ajinsafro”, qui ont magistralement  développé l’importance de l’adaptation et de la  « résistance » des entreprises du secteur touristique dans l’objectif fondamental d’investir dans la connexion avec le client., donnant l’exemple du profil « 100 digital »  et la structure dans laquelle il évolue au niveau des réseaux sociaux, du site internet et de l’application mobile.
Après une pause bien méritée,  l’assistance a auditionné le témoignage  constructif de Mohamed Moufid, conseiller au ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie sociale.
La rencontre devait être clôturée par  la signature  d’une convention de partenariat entre l’ARAV-TTA et l’Institut supérieur international du tourisme à Tanger (ISITT) et par la formulation des sept recommandations suivantes :
1-appliquer les textes insistant sur les conditions d’accès à la profession d’agent de voyage pour faire face à l’informel et à l’intermédiation des entités non agréées pour plus de confiance de la part des touristes
2-Faire face aux conséquences économiques du Coronavirus qui constituent un risque vital et immédiat pour de très nombreuses entreprises du Tourisme. En ce sens, il faut améliorer la coordination entre les différents professionnels pour atténuer les conséquences sur les plans social et économique.
3-Accompagner les agences de voyages dans la mise à niveau de leur matériel technologique leur permettant de suivre l’évolution numérique
4-Instaurer un système de veille et de contrôle des tarifs pour les opérateurs de la chaine de valeur touristique
5-Faciliter les procédures d’accès au crédit pour activer le passage aux nouvelles technologies pour une meilleure transformation digitale des agences de voyages.
6-Activer l’accompagnement des départements du tourisme pour la réalisation des Road shows régionaux qui permettront de mieux faire connaitre le rôle et l’offre des agences de voyages.
7-Concretiser la réalisation du projet de création d’une foire internationale du tourisme itinérant.
Dans la soirée, les participants étaient conviés à prendre part à un somptueux dîner organisé en leur honneur par le Conseil régional du Tourisme Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRT-TTA).
Ce qui est déplorable, c’est que ce forum, aussi important soit-il, n’a connu la présence de représentants officiels, ni de la mairie, ni des conseils régional, préfectoral, provincial ou autre collectivité, et encore moins de l’autorité locale.

Partager l'article sur
Twitter
Visit Us
Follow Me
YOUTUBE
YOUTUBE
Follow by Email
RSS

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Textile et Habillement : Les masques de Boubouh et… le secret enterré !

La série des « Masques de Boubouh » ne finit pas de révéler ses secrets.  Les investigations ...

Covid 19 : Retour progressif et prudent  à la vie normale

Redémarrage conditionné des unités industrielles * * * Réapparition des journaux dans les kiosques «Retour ...

M’diq: Un Espagnol et 5 Algériens arrêtés pour  tentative d’immigration illégale

Les éléments de la Sûreté nationale relevant du district de Mdiq-Fnideq ont interpellé, dimanche soir, ...

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils