Accueil » Sport » La Souffrance Du Public De L’IRT

La Souffrance Du Public De L’IRT

La Souffrance Du Public De L’IRT
[size=9][color=#999999]Le 22-06-2016 à 12:07:15 [/color][/size][justify][size=12][justify] A l’exception de Casablanca et de Tétouan, dans toutes les villes du royaume, il existe très peu de motivation pour le championnat marocain Botola I. Les marocains aiment le football spectaculaire et préfèrent la télévision au stade pour voir le Real Madrid,Barcelone,Manchester,Liverpool….Ils préfèrent avec passion la liga qui est présente dans tous les cafés du Maroc

. A Tanger, cette vocation footballistique diffère même si les fans « merengues » ou « azulgranas » sont présents par milliers. Les tangérois adorent l’IRT équipe qui les représente. Ils sont « fous » le jour du match : une moyenne de deux à trois mille supporters se déplacent à l’extérieur et plus de [color=#993300]40.000 spectateurs[/color] au Grand Stade de Tanger. Un public déchainé, un public enthousiaste, un public généreux et sportif mais un public qui souffre. Cette saison, si le calvaire des jou
alistes a été relaté à plusieurs reprises sur la page du Jou
al de Tanger, celui des spectateurs mérite aussi l’attention. Il est inconcevable de voir des milliers de personnes détentrices des billets d’entrée passer plus de trois heures d’attente et de ne pouvoir accéder au stade qu’à un quart d’heure, une demi-heure après le début du match ou parfois rester dehors. En plus, il est inconcevable aussi de voir plus de 40.000 spectateurs suivre la rencontre alors que seulement 35.000 billets étaient imprimés et vendus. Les resquilleurs ? Impossible dans un grand stade aux dimensions inte
ationales avec de hauts murs. Si l’IRT avait joué au Marshane, on aurait pu parler de resquillage .Ainsi, la trésorerie de l’équipe s’en trouve « handicapée » puis que des millions de dirhams « s’évaporisent » et les faux billets sont toujours à l’ordre du jour. Alors la question suivante se pose :comment remédier à cette double situation qui nuit à la réputation du club ? Pour faciliter l’accès du public, toutes les portes du complexe doivent être ouvertes. Pour contrôler les billets et le vrai nombre de personnes payantes, l’opération suivante s’avère impérative : Le contrôle des billets sera effectué à l'aide de lecteurs de code barre par l'organisateur de l’Evénement, sous sa responsabilité, lors de l'entrée audit événement. Dans le cas où plusieurs achats ont été effectués via le Web ou par un téléphone mobile, chaque achat donnera lieu à la création d'un billet contenant un code place numérique présent sur le billet sous forme d'un code-barres et vérifié à l'entrée du lieu où se déroule l'Evénement. Le code place permet l'identification de l'acheteur et l'accès au détail de sa commande. Il ne peut être présenté qu’une seule fois au point de contrôle.

L'organisateur se réserve le droit de contrôler l'identité du client à l'entrée du lieu où se déroule l'Evènement. Le client devra donc obligatoirement être muni d’une pièce d'identité officielle, en entrant au stade. Maintenant, les « machines » lecteurs de code barre existent dans toutes les portes et elles ne sont pas utilisées à,l’image des grands complexes européens. Faciliter le passage des spectateurs, vérifier les billets, contrôler l’identité des personnes pour lutter contre le hooliganisme seront la conséquence de cette nouvelle opération appliquée à Madrid, à Barcelone, à Munich, à Rome où il existe une grande affluence footballistique. .[/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :