Accueil » Sport » Hassan Haj Tayeb Un Ex Gardien De But Interrnational De Tanger

Hassan Haj Tayeb Un Ex Gardien De But Interrnational De Tanger

Hassan Haj Tayeb Un Ex Gardien De But Inter
ational De Tanger
[color=#999999][size=08]Le 29-02-2016 à 15:07:17 [/size][/color][justify][size=12][justify] Existe-t-il des encadreurs techniques compétents du football à Tanger ?C’est la question qui se pose dans la ville du détroit où les dirigeants des clubs en particulier ceux de l’IRT ignorent tout des cadres footballistiques. A vrai dire, il y en a plusieurs et la capitale d’été du royaume doit s’en orgueillir .Bachir Bouita, Hassan Ajenoui, Omar Rais,Mohamed Bentaleb, Laarej, Lehmam, Said Zekri, Malak, Jebari, et sùrement bien d’autres .

Rachid Soltana représentant de la Fédération andalouse organise et supervise les différents stages et c’est à lui que revient le mérite de la formation de nouveaux entraineurs avec des diplômes espagnols. Hassan Haj Tayeb un ex gardien de but inte
ational et ex professionnel au Portugal fait partie de cette liste qui fait la fierté du nord. Avec deux spécialités puisqu’il suit une carrière d’entraineur de football et de formateur de goals, il est convaincu que la théorie ne peut suffire et il suit la pratique à l’école IRT de Ziaten et au centre Cervantès de la Fondation Real Madrid du Souani. Formé, formateur, formation sont les trois termes importants dans sa vie quotidienne où le football occupe une place aussi importante que celle de sa propre famille. Comme la plupart des tangérois, il a une volonté de « fer » et son ambition peut faire de lui un grand manager dans l’avenir. Voir un jour Hassan Haj Tayeb sur le banc de touche de l’IRT ou d’un autre club marocain ne pourrait constituer une surprise car l’homme a un « bagage » sérieux comme l’on dit dans le jargon footballistique. Il possède des connaissances de haut niveau et les trois écoles où il a acquis une formation solide émanent de trois pays :le Maroc,l’Espagne et l’Allemagne. Ses professeurs lui ont toujours dit que c’est « en forgeant que l’on devient forgeron ».C’est ce qui explique pourquoi, il n’a jamais cessé d’exercer le métier d’entraineur même bénévolement. Invité de la semaine au Portrait Sportif, il répond aux questions du [color=#993300]Jou
al de Tanger[/color] :

[color=#993300] Q –Haj Tayeb en formation. Pourriez-vous dire où vous avez acquis votre formation en tant que gardien de but ?[/color][b]R-[/b]Comme tous les tangérois, je n’ai connu que deux écoles de formation :le quartier et la plage. Je leur dois ma carrière. Les seules compétitions, auxquelles je participais, se déroulaient dans les stades les plus populaires de l’époque : »campo chrif », »Halafta », « Benaliem de la Kasbah » et bien sùr la belle plage qui a donné une pléiade de footballeurs. Toutes les rencontres étaient suivies par des observateurs qui cherchaient les nouvelles recrues. En Espagne, on appelle ces gens les « ojeadores » qui travaillent pour les clubs.

[color=#993300]Q-Après cette étape de préformation, vous avez eu la chance de passer à la première équipe de la ville la RST.A qui revient le mérite de cet important « saut » dans votre carrière ? [/color] [b]R-[/b] Le mérite revient sans aucun doute à un dirigeant qui a toujours travaillé à l’ombre :Mohamed Khomsi qui sera par la suite président de l’IRT. Il suivait de près toutes les jeunes promesses. Grace à lui, je signais ma première licence avec un club. Je devais travailler durement pour gagner ma place aux cotés de quatre grands gardiens de but :Mjidou,Hammadi,Badaoui et Fennane. La RST avait les meilleurs goals du championnat de deuxième
division.

[color=#993300]Q-Quel est le premier entraineur à qui revient l’honneur de votre titularisation ?[/color][b]R-[/b]Ftah l’ex avant centre inte
ational du FUS de Rabat. Il entrainait la RST.

[color=#993300]Q-Quelle est la formation qui a marqué le plus votre vie de gardien de but ?[/color][b]R-[/b]L’IRT après un passage à la RST et au Raja de Tanger. Même en seconde division, la direction technique de la FRMF m’avait sélectionné pour un éventuel essai en équipe nationale. J’étais titulaire avec la formation des juniors en coupe du monde de Russie et en coupe d’Afrique des nations avec l’entraineur Abdellah Blinda. De cette sélection inférieure, je passais à l’étage supérieur avec la sélection Maroc A du brésilien Valente.J’étais troisième goal après Badou Zaki et Fettah. En première division, je devais jouer avec trois clubs :le Chabab de Mohamedia du coach Petrov,le MAS avec Bouchaib Ghalmi et le HUSA de Mandru trois écoles différentes.

[color=#993300]Q-Et votre vie de professionnel en Europe? [/color][b]R-[/b] Une dizaine d’années au Portugal avec Deportivo Luso, Benafiel, Sporting Piense et Beja.

[color=#993300]Q-Haj Tayeb suit actuellement une carrière d’entraineur. Où en est le travail ? [/color][b]R-[/b]Après l’Espagne et l’Allemagne, je me prépare au Maroc sous l’égide de la FRMF. En Espagne, j’ai obtenu la licence B UEFA, en Allemagne j’ai obtenu la licence A entraineur de football et la licence B entraineur des gardiens de but. Au Maroc, je suis une formation spéciale des formateurs des gardiens de but sous l’encadrement des entraineurs de la sélection Said Badou et Khalid Fouhami. Maintenant, je me prépare pour la licence A entraineur des gardiens de but.

[color=#993300]Q-Vous êtes actuellement entraineur des jeunes à l’école IRT et au centre Cervantes de la Fondation Real Madrid de Souani. Est-ce une expérience susceptible de vous aider dans votre nouvelle carrière ? [/color][b]R-[/b]Bien sûr, c’est le coté pratique pour toute étude théorique. En plus le travail avec les jeunes est une passion pour moi puisque c’est la vraie formation des footballeurs. Je travaille actuellement avec les benjamins. J’en suis fier parce que j’ai remporté avec l’IRT le championnat de ligue , le tou
oi de l’Académie Mohamed VI et le championnat du Maroc trois titres successifs. Pour la coupe Danone organisée à Marrakech sous l’encadrement de Zidane et de Slimani, mon équipe était représentée par onze sélectionnés. En finale, l’IRT avait un sélectionné Issam Atlassi un grand joueur à suivre.

[color=#993300]Q-Que manque-t-il au football marocain ? [/color][b]R-[/b] Le changement total de la politique des clubs. Il faudrait donner la chance aux jeunes de la ville. Il y a trop de recrutements saisonniers et aucune stabilité technique dans l’effectif joueurs.

[color=#993300]Q-Où en est la formation au Maroc?[/color][b]R-[/b]Elle vient de commencer, c’est l’essentiel. Mais il reste beaucoup à faire dans ce domaine. Je pense qu’elle n’est qu’à 10 %.

[color=#993300]Q-Y-a-t-il un problème majeur dans cette formation ?[/color][b]R-[/b]Dans les clubs, dans les écoles de football, dans les centres, parfois on confie la responsabilité d’encadreurs aux anciens joueurs qui n’ont aucune formation ou aux professeurs d’éducation physique.
C’est une erreur parce qu’il faut engager des spécialistes qui sont formés en football. Je ne suis pas contre ce genre d’entraineurs mais je demande aux clubs de les former et de les recycler. Au mois prochain, la direction technique fédérale se rendra dans toutes les villes du royaume pour voir de près comment se fait la formation dans les équipes.[/justify][/size][/justify][center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/hassan_haj_tayeb.jpg[/img][/center][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :