Colloque international à Tanger sur La richesse immatérielle

Le palais des institutions italiennes (palais Moulay Hafid) à Tanger, a abrité, en début de semaine, une importante rencontre consacrée au capital immatériel, organisée par Lalla Badr Saoud, présidente de la Fondation Miftah Assaâd.
Le 01-06-2015 à 09:55:01

Dans une allocution lue en son nom par Latifa Echihabi, secrétaire générale du ministre de l’Industrie et du Commerce, le ministre Moulay Hafid Elalamy affirme que,
comparativement au PIB et d’après les statistiques de l’Organisation inte
ationale de la propriété intellectuelle (OMPI), le Maroc est le pays africain à avoir déposé le plus de brevets d’invention et de marques nationales.

Le ministre explique que le Royaume avait réalisé de grandes avancées en matière d’inventions et d’innovations pour occuper, en 2014, la 51ème place dans ce domaine, se classant à la 44ème place en ce qui conce
e les marques commerciales nationales et à la 18ème place pour ce qui est de la propriété industrielle
.
Moulay Hafid Elalamy a appelé les entreprises à intégrer le capital immatériel dans leurs indicateurs de rendement, pour améliorer la productivité et renforcer la créativité et la compétitivité. Il a également encouragé les participants à se pencher sur le rôle que peut jouer le patrimoine, en tant que capital immatériel, dans l’édification et le développement d’un Maroc émergent.

De son côté, Lalla Badr Saoud, présidente de la Fondation Miftah Assaâd et organisatrice de l’événement, a mis en exergue le fait que notre pays était fort d’une expertise scientifique, technique, culturelle et de ses valeurs humaines.

A ce propos, Abdelhak Lamrini, historien du Royaume et porte-parole du Palais royal, souligne la nécessité de mobiliser des moyens humains et matériels pour préserver ce patrimoine immatériel, le développer, l’incorporer dans le système éducatif et encourager la recherche dans ce domaine. Car cette richesse immatérielle est détentrice d’une valeur ajoutée qu’il convient de développer pour progresser, sans heurts, ni fractures, estime-t-il.

La rencontre était marquée par la présence d’artisans marocains à travers différents stands d’exposition de leurs produits du terroir.

À propos admin

x

Check Also

Un pédophile français devant le parquet à Tanger

Un ressortissant français, arrêté en flagrant délit d’actes pédophiles, le 14 mai dernier à Tanger, ...

Le directeur du CRI-TTA Omar CHRAÏBI Contraint à un congé ouvert

Le directeur du centre régional d’investissement Tanger –Tétouan-Al Hoceima ( CRI-TTA), Omar CHRAÏBI, aurait été ...

Commerce extérieur : un trou de 206 milliards de dh !

Le commerce extérieur est l’une des faiblesses structurelles de l’économie marocaine. Le déficit commercial s’est ...

Aller à la barre d’outils