Accueil » Tourisme » Bienvenue à nos braves MRE

Bienvenue à nos braves MRE

Bienvenue à nos braves MRE

Ouverture le 15 juillet 2020   de l’opération transit MARHABA 2020

Après une première réunion de travail tenue en visioconférence le 11 juin courant, entre le Maroc et l’Espagne,  dans le cadre des préparatifs à l’opération transit  (Operation paso del estrecho) , Marhaba 2020, la direction de la Marine marchande marocaine (DMM) a publié les détails  de la préparation logistique et sanitaire de l’opération.
Les  principales nouveautés de cette année, c’est que, dans les ports il sera procédé au marquage de la distanciation sociale  et à l’espacement des guichets et des sièges dans les salles d’attente, à l’exigence du port du masque de protection et aux mesures d’hygiène.
Ces mêmes mesures seront également exigées à bord des bateaux, outre le fait que les passagers doivent être munis d’un justificatif de test négatif au Covid-19 qui leur sera demandé à l’embarquement.
Le dispositif mis en place par la direction de la Marine marchande (DMM), relevant du ministère de l’Equipement et du Transport, fixe les autres  mesures à respecter par les armateurs des navires, conformément aux consignes des autorités sanitaires, à savoir la réduction de 50% de la capacité d’accueil à bord, la désinfection des navires, après chaque traversés, le remplacement de la climatisation par la ventilation, le contrôle de température à l’embarquement , le port de masques, le marquage au sol  de la distanciation sociale et des rangées de sièges, entre autres exigences préventives.
L’armateur devra, en outre, distribuer du gel désinfectant aux passagers  et au personnel navigant,  prévoir un espace d’isolement en cas de détection d’un cas suspect durant le trajet, éviter l’exposition de produits alimentaires (buffets ouverts) aux passagers dans les espaces de restauration et mettre en place des installations accessibles pour se laver les mains souvent avec de l’eau et du savon .
Concernant la fréquence des lignes, la direction de la marine marchande (DMM) compterait sur 23 navires, au lieu de 30 l’année dernière,  pour effectuer les liaisons entre le Maroc et l’Espagne à travers 11 lignes reliant les ports andalous et les ports de Tanger, Al Hoceima et Nador.
Apparemment, les ports de Sebta et Mellilia n’entreraient pas en ligne de compte dans cet accord bilatéral.
Le nombre de rotations devrait ainsi diminuer fortement, puisque l’application et le contrôle des mesures sanitaires vont ralentir les opérations d’embarquement et de débarquement.
Le trafic maritime devrait s’accélérer progressivement aux alentours du 30 juillet qui correspond à la période de l’Aïd al-Adha alors que pour la phase retour, le pic devrait se situer à la fin du mois d’août, avec la rentrée scolaire fixée à début septembre dans la plupart des pays d’accueil des MRE.
A rappeler qu’un total de 2,5 millions de passagers et 600.000 véhicules avaient transité durant la période du 5 juin au 1er septembre 2019, dans les deux sens à travers les quatre ports de Tanger Med, Tanger Ville, Nador et Al Hoceima.
Au moment de l’achat du billet de la traversée, le voyageur sera
informé qu’il  doit être muni  d’un justificatif du test négatif du COVID-19, qu’il sera  soumis à un contrôle de température avant embarquement; qu’il pourrait  être soumis à un examen de son état de santé ; qu’il doit porter un masque pour se couvrir la bouche et le nez; qu’il sera tenu de respecter les marquages au sol pour maintenir une distance physique suffisante avec les autres passagers; qu’il pourrait être soumis à d’autres mesures de contrôle à son arrivée à destination ; que les personnes suspectes de porter le coronavirus ne seront pas autorisées à monter à bord du navire.
Au port, les guichets d’enregistrement sont  protégés par vitre de séparation, désinfectés, équipés d’un distributeur de gel désinfectant et marquage au sol pour le respect de la distance sociale de sécurité;
Le personnel au sol est sensibilisé aux mesures adoptées et équipé de masques.
La procédure avant l’octroi du billet d’embarquement consiste en la vérification du résultat du test Covid-19 ;  la prise de la température du voyageur et s’assurer du  port de masque de protection.
Les personnels au sol et à bord doivent intervenir lors des opérations d’embarquement et de débarquement pour éviter les rassemblements et les contacts entre les passagers; veiller à l’optimisation du temps d’embarquement et de débarquement, faire respecter les mesures sanitaires et diffuser des informations sur les mesures à respecter par les passagers.
Malgré ces mesures draconiennes, nos MRE et nous-mêmes,  sommes heureux de ces retrouvailles annuelles qui ont failli être annulées cette année à cause de la pandémie du covid 19.
C’aurait été malheureux et chagrinant de ne pas se revoir après 12 mois de séparation, notamment que l’avènement de l’Aïd Al Adha intervient en pleine période des vacances estivales…
Bienvenue donc à nos braves MRE.

 

 

À propos admin1

x

Check Also

Veille de  l’Aïd Al Adha: Le gouvernement sème la panique

Dimanche 26 juillet 2020. Fin d’après-midi. A cette heure, des milliers d’estivants reviennent des plages ...

Covid 19 :Arrêt des usines de Tanger jusqu’au 12 août

Face à la multiplication effrénée de nouveaux cas de Covid 19 à Tanger, les industriels ...

Propagation du Covid 19 à Tanger

Propagation du Covid 19 à Tanger Les absurdités de certaines critiques déplacées Il existe un ...

%d blogueurs aiment cette page :