Accueil » Actualités » 30 ans de prison pour l’auteur principal de l’homicide de M’sallah

30 ans de prison pour l’auteur principal de l’homicide de M’sallah

30 ans de prison pour l’auteur principal de l’homicide de M’sallah et 20 ans pour son père et ses frères
[size=8][color=#999999]Le 05-09-2015 à 14:46:25[/color][/size][justify][size=12][color=#000033]La chambre criminelle près la Cour d’appel de Tanger a prononcé, mardi, son verdict dans la triste affaire du crime commis le 1er Ramadan1435 (29 juin 2014) au quartier populaire de M’sallah, ayant couté la vie à Omar Ghacham, 42 ans, père de deux enfants et dont l’épouse était enceinte.

Le tribunal a condamné le principal accusé à 30 ans de prison et ses trois complices, son père et ses deux frères, à 20 ans de prison chacun.

La triste affaire avait commencé lorsque, juste avant le coup de canon de cette première jou
ée ramadanienne, trois individus, un père suivi de ses trois fils, sillonnent l’artère principale du quartier populaire de M’sallah, très marchande est particulièrement grouillante pendant le mois sacré, s’acheminent résolument vers un lieu déterminé. Ils semblent agités et frénétiques. Le père porte une matraque à la main.

Non loin dans le même quartier, deux frères, Omar Ghacham et son cadet Mohsine, discutent tranquillement, au seuil de leur demeure familiale située au fond d’une impasse, en attendant l’appel du muézin annonçant l’heure du ftour. Ils ne se doutent pas que, quelques instants plus tard, ils avaient rendez-vous avec un destin plutôt sanglant.

Le père et ses trois fils engagent frénétiquement l’impasse et aussitôt interpellent les deux frères surpris par le comportement menaçant de ces quatre personnages qu’ils connaissent bien et qui sont visiblement malintentionnés et franchement agressifs. Devant l’attitude provocatrice des quatre arrivants, une dispute ne tarde pas à éclater, le ton monte, on en vient aux joutes verbales et les insultes fusent d'emblée, puis aux mains et les coups ne se font pas attendre, ce qui aboutit rapidement à un véritable drame : l’un des deux frères, Omar Ghacham, est mortellement poignardé droit dans le cœur, alors que l’autre, Mohsine, est sévèrement tabassé. Le premier ne tarde pas à succomber à ses blessures sur la scène même du crime, le second est transporté en urgence à l’hôpital Mohammed V où il est admis en réanimation dans un état critique. Il y restera assez longtemps avant de pouvoir enfin quitter l’hôpital.

Le mobile du crime se résumerait dans le fait que les quatre agresseurs, habitant le quartier M’sallah, étaient rongés par une rancune noire et animés par un esprit de vengeance contre les deux frères Ghacham qui auraient témoigné contre l’un de leurs agresseurs dans un affaire criminelle, deux années auparavant.
[/color][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :