Accueil » Art & Culture » 20 films en compétition au Festival du cinéma méditerranéen

20 films en compétition au Festival du cinéma méditerranéen

20 films en compétition au Festival du cinéma méditerranéen
[color=#999999][size=09] Le 04-04-2018 à 15:53:45 [/size][/color][b][justify][size=12] Vingt films sont en lice dans le cadre de la 24ème édition du Festival inte
ational du cinéma méditerranéen de Tétouan ([color=#993300]FCMT[/color]), qui se tient du 24 au 31 mars.

Le jury de long métrage, présidé par le réalisateur et artiste tunisien, Nacer Khemir, départagera 12 films en lice qui sont projetés au cinéma Avenida à Tétouan.

Il s’agit des films palestinien « Wajib » de Annemarie Jacir, espagnol « No sédeciradios » de Lino Escalera, géorgien et estonien « Scarymother » d’Ana Urushadze, serbe « Requiem pour madame » de Bojan Vuletic, grec « Polyxeni » de Dora Masklavanou, et libanais « Ghada El Eid » de Lucizn Bourjeily.

Le cinéma tunisien est représenté par le film « Benzine » de Sarra Abidi, à côté des films roumain « Pororoca » de Constantin Popescu, franco-algérien « Les bienheureux » de Sofia Djama, égyptien « Fleur de cactus » de Hala Elkhoussy, italien « Veleno » de Diego Olivares, et du long métrage marocain « Cri de l’âme » d’Abdelilah Eljaouhary.

Quant aux documentaires, 8 films sont en compétition. Il s'agit des films franco-palestinien « La chasse aux fantômes » de Raed Andoni, marocain « Maison à la prairie » de Tara Hadid, franco-palestinien « Un long été brûlant en Palestine » de Norma Marcos, libanais « 194, nous, enfants du camp » de Samer Salamah, italien « Appennino » d’Emiliano Dante Valentina, français « Armonia, Franco et mon grand-père » de Ladjointe Xavier, libano-syrien « Obscure » de Soudade Kaadan, et du documentaire espagnol « Colis suspect » de Sofia Catala et Pérez Masdeu.

Pour les séances spéciales, plusieurs films sont projetés hors compétition, en l'occurrence « La belle et la meute » de Kaouther Ben Hania (Tunisie), « Druzinica » de Jan Cvitkovič (Slovénie), « Lucky » de Sergio Castellitto (Italie), « Bu
out » de Nourddine Lakhmari (Maroc) et « Crime des anges » de Bania Medjbar (France).

Dans la partie « Rétrospective: de part et d’autre de la Méditerranée », présentée en partenariat avec l’Institut Français de Tétouan et la direction provinciale du ministère de l’Education nationale de Tétouan, cinq films sont au programme.

Il s'agit de « L’Escale » de Kaveh Bakhtiari (Suisse), « Co
ich Kennedy » de Dominique Cabrera (France), « Rengaine » de Rachid Djaïdani (France), « Tour de France » de Rachid Djaïdani (France) et « Cinq caméras brisées » d’Emad Bu
at et Guy Davidi (Palestine/France).

A cela s'ajoutent six films pour enfants qui sont projetés dans la salle du Cinéma Espagnol, et ce en partenariat avec l’Institut Français de Tétouan, l’Association Boloré Logistics et la direction provinciale du ministère de l’Education nationale de Tétouan…[/size][/justify][/b][center][size=14][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :