Accueil » Actualités » Une ministre américaine en visite à Tanger

Une ministre américaine en visite à Tanger

Dans le cadre d’une visite effectuée au Maroc , du 20 au 23 novembre courant, axée sur la protection du patrimoine culturel marocain, la secrétaire d’État adjointe des États-Unis aux Affaires éducatives et culturelles, Marie Royce, a effectué, dimanche, une visite à Tanger, au cours de laquelle elle s’est rendue à la Légation américaine, et à  la synagogue Nahon dans la médina de Tanger.
“Les États-Unis portent un profond respect pour le patrimoine culturel du Maroc. Nous espérons faire des progrès concluants vers la signature d’un accord qui permettrait à nos institutions culturelles et à nos autorités de travailler ensemble pour la protection du patrimoine culturel marocain du pillage et du trafic, et qui favoriserait un échange culturel élargi entre nos pays”, a déclaré Mme Royce.
Concernant les sites visités à Tanger, la ministre américaine a été rassurée sur la protection de ces joyaux patrimoniaux.
Situé au cœur de la Médina de Tanger, le Musée de la Légation américaine est un symbole de l’amitié entre le Maroc et les Etats Unis d’Amérique.
L’histoire de cette Légation  remonte en 1777, lorsque le Maroc fut le premier pays à reconnaître officiellement l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique par Moulay Abdellah. En symbole de cette nouvelle amitié, le sultan Moulay Slimane offrit cette maison de Tanger à la mission diplomatique américaine en 1821. Cette Légation a été transformée en musée en 1956, gérée maintenant par une fondation privée siégeant à Washington.
Le Musée de la Légation américaine  est une immense résidence de quarante pièces, meublées à la mode du XIXe siècle. On s’y rend pour le charme des lieux, son atmosphère d’un autre temps.
Pour la gardienne du Temple, Ithimad Bouziane, directrice adjointe de la Légation américaine de Tanger: “La Légation recèle des trésors, c’est là où l’on peut capter l’éternel mythe de Tanger, ‘the place to be’”.
Symbole de la diversité religieuse du Maroc et de la promotion de la compréhension interconfessionnelle, la synagogue Nahon, construite en 1876  et rénovée en 1994, dans la  rue Cheikh El Harrak au cœur de la médina de Tanger, est devenu aujourd’hui un Musée juif qui abrite des objets de culte d’autres synagogues de la région.
À l’intérieur, on découvre un grand nombre de plafonniers suspendus et un style architectural mêlant éléments espagnols baroques et islamiques.

À propos Romaisae

x

Check Also

Exposition de l’artiste “Mo Baala” à la galerie Delacroix

L’artiste Mo Baala expose ses œuvres, du 10 avril au 31 mai 2021,  à la ...

Villa Joséphine à Tanger : Alerte à la convoitise, la spéculation et l’escroquerie

Le Roi Mohammed VI, en sa qualité de garant de la protection et de la ...

La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux crée sa section à Tanger présidée par le Dr Abdelhak BAKHAT

Dans le cadre de son intense et continuelle dynamique d’organisation, d’encadrement et de régionalisation, et ...

%d blogueurs aiment cette page :