Accueil » Sport » UN REGLEMENT DE COMPTE : LE CALVAIRE DES JOURNALISTES

UN REGLEMENT DE COMPTE : LE CALVAIRE DES JOURNALISTES

UN REGLEMENT DE COMPTE : LE CALVAIRE DES JOURNALISTES
[size=9][color=#999999]Le 16-06-2016 à 09:59:44[/color][/size][justify][size=12][justify]Les relations comité IRT-presse sont au point de mire. Rien ne va pour l’entretien de liens étroits fondés dans le respect mutuel lesquels se présentent comme impératifs selon les normes de la FIFA. En effet, la première autorité du football mondial insiste pour que les jou
alistes travaillent dans de bonnes conditions. Abdelhamid Aberchane et ses proches collaborateurs ne fou
issent aucun effort dans ce sens. Pire, encore, on s’en prend à la presse .Le problème de badges a connu cette saison une histoire jamais vécue dans l’histoire du football tangérois. Le changement des macarons d’une rencontre à une autre a beaucoup énervé les représentants des medias.

Le Grand Stade de Tanger est le seul endroit dans le monde où les cartes AMPS ,AIPS et ministère de l’information ne sont pas valables. Avec les cartes IRT nouvellement délivrées, la tribune de presse est occupée par des « visiteurs de marque » qui n’ont aucun lien avec la profession jou
alistique. Bien qu’acceptant cette situation pour le bien du club pour ne pas entraver sa bonne marche au championnat, les jou
alistes n’étaient pas autorisés à stationner leur voiture au parking presse mentionné dans le cahier de charge FIFA et ouvert pour 800 véhicules. Contactés à ce sujet, les dirigeants ont incombé la responsabilité à la sùreté nationale. Après plusieurs réunions, les jou
alistes devaient saisir le préfet de police en personne. Celui-ci, en toute sportivité, donna l’ordre de laisser passer librement les voitures presse. Encore une fois, le comité était obligé de délivrer d’autres badges pour le parking presse. Problème résolu. Tout se passait pour le bien de tous jusqu’à l’arrivée du Raja de Casablanca. Dimanche de
ier, de nouveau ,les jou
alistes revivaient l’ancien calvaire : pas de voitures au parking. A ce sujet, la RTM station Tanger s’est solidarisée avec la presse sportive tangéroise et son reporter Mohamed Samadi a présenté un excellent reportage objectif au programme « Sadae al Malaeb ».Il a soulevé le problème de la fermeture parking-presse et le calvaire des jou
alistes qui devaient être motorisés pour l’accomplissement de leur mission. Laisser le véhicule à 1 ou 2 km du stade pourrait entrainer une perte d’une heure de travail à l’heure où la rédaction attend l’article du match.

Surprise de taille aux toutes de
ières minutes :le comité IRT publie sur sa page officielle un démenti accusant Mohamed Samadi d’avoir un différend personnel avec les composantes du club. Pire encore, il décide de porter plainte à la Haute Autorité Audio-Visuelle (HACA) dénonçant le programme de Radio Tanger comme anti-sportif. Réunion urgente de la presse sportive de Tanger au complet. Une seule décision prise à l’unanimité :solidarité avec Mohamed Samadi. A cet effet, un boycott pour la couverture de la rencontre de coupe IRT-MAT est à prévoir. A titre d’information, il est à rappeler, qu’avec les anciens présidents de l’IRT Abdeslam Arbaine, Mohamed Bouhriz,Larbi Bouras,Amine Lakhssassi,Brahim Dahbi ,Abdelhak Bakhat, la presse sportive tangéroise a vécu ses merveilleux jours.

Que demandent vraiment les médias tangérois ? Le respect et surtout les facilités pour l’accomplissement de leur tache dans de meilleures conditions avec la réouverture du parking presse. Par ailleurs, il est à signaler que des lettres de protestation ont été envoyées respectivement à l’AMPS Association marocaine de presse sportive,à l’AIPS Association inte
ationale presse sportive,à la FRMF et à la FIFA..[/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :