Accueil » Actualités » Trois ministres « remerciés »

Trois ministres « remerciés »

Trois ministres « remerciés »
Le 18-05-2015 à 10:32:48

Cela fait plusieurs semaines que la classe politique vit, ou survit, au rythme d’un remaniement prochain du gouve
ement, mais les informations se précisent aujourd’hui quant à son imminence, après que SM le Roi Mohammed VI ait donné son accord au Premier ministre pour le débarquement de trois membres du gouve
ement. Il s’agit de d’El Habib Choubani, ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, de Soumaya Benkhaldoun, ministre déléguée auprès du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres et d’Abdelaadim Guerrouj, ministre délégué auprès du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, chargé de la formation professionnelle.

Ainsi, les trois ministres «à polémique», voire quatre si l’on compte l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports Mohamed Ouzine, ont été écartés et le Souverain a chargé le chef de gouve
ement de lui soumettre des propositions de nomination de nouveaux ministres aux postes ministériels vacants.

De cette manière, le Cabinet royal aura dépassionné le débat et redonné confiance à l’Exécutif.

Pourquoi un terminus pour ces quatre ministres ?
Tout le monde connaît les séquences du feuilleton « El Couple Habib et Soumia » qui a occupé et surtout amusé l’opinion publique. Leur projet de « fusion » a été reporté, certes, mais il n’a pas été du goût des managers du gouve
ement, sachant que la position de Choubani était affaiblie par des prises de position polémiques, et l’affaire des 17 millions de dirhams de la rencontre nationale de la société civile, ont fait l’effet d’un coup de massue.

Abdelaadim Guerrouj , quant à lui, est rattrapé par le scandale du chocolat consommé lors d’une fête familiale à l’occasion d’une heureuse naissance et payé à coup de millions avec les deniers publics. En plus, Guerrouj aurait fait preuve d’un mauvais rendement.

Enfin, on se souvient d’Ouzzine et de ses raclettes au stade de Rabat.
Aujourd’hui donc, on évoque l’imminence d’un prochain mouvement ministériel donnant lieu à un gouve
ement Benkirane III.

À propos admin

x

Check Also

Nouveau gouvernement: à quelles changements peut-on s’attendre ?

Nous sortons de dix ans de gouvernance un peu spéciale,. faisant partie d’une transition exceptionnelle ...

La vie associative Opération collective de circonscription

A l’occasion de la commémoration de la Fête musulmane de l’Aïd Al Mawlid  Annabawi  Acharif, ...

Anarchie totale autour du Groupe scolaire le Détroit à Tanger

Aux heures d’entrée et de sortie de l’Ecole française Le Détroit située à la rue ...

%d blogueurs aiment cette page :