Accueil » Art & Culture » Tombée de rideau sur la 19ème édition du Salon international de Tanger des Livres et des Arts

Tombée de rideau sur la 19ème édition du Salon international de Tanger des Livres et des Arts

Salon inte
ational de Tanger des Livres et des Arts
Le 11-05-2015 à 10:21:38

La 19ème édition du Salon inte
ational de Tanger (SIT) des Livres et des Arts, qui a ouvert ses portes mercredi 6 mai au palais des institutions italiennes, sera clôturé dans la soirée de demain dimanche.

Cet événement culturel annuel co-organisé par l’Institut français de Tanger (IFT) et l’Association Tanger région action culturelle (ATRAC) en collaboration avec d’autres partenaires culturels et institutionnels locaux, s’est focalisé cette année sur « La Femme », ce qui fera dire au directeur de l’IFT, commissaire du Salon, Alexandre Pajon : « Dans des pays émergents tels que le Maroc, nous ne pouvons pas construire l’avenir en laissant les femmes de côté», ajoutant que « La construction d’un Etat, d’une société et d’une économie mode
e dans les pays émergents passe par le renforcement de la place des femmes »,

***
Depuis sa création en 1996, cette manifestation littéraire – qui tient moins de la foire du livre que du forum de rencontres – n’a eu de cesse de favoriser le débat et les échanges entre écrivains et penseurs des deux rives de la Méditerranée.

Depuis 2002, la programmation du salon s’articule autour d’un thème décliné en tables rondes, conférences, débats.
Ouvert à toutes les formes d’expression, le salon propose également un programme artistique : théâtre, arts plastiques, cinéma… En 2009, il est devenu « Le Salon Inte
ational de Tanger des Livres et des Arts ».
Depuis 2011, cet événement est inscrit dans la saison culturelle France-Maroc de l’Institut français du Maroc dont il est l’un des temps forts.

Cette nouvelle édition du SIT des Livres et des Arts s’est ouverte officiellement mercredi en présence de Mme Muriel Soret Consule générale de France, Paul de Sinety, conseiller culturel adjoint sur scène, M. l’ambassadeur de Colombie, M. le Consul Général d’Espagne à Tanger M. Arturo Reig Tapia, MM. les chargés d’affaires des ambassades de Hongrie et du Panama, M. le directeur de l’Institut Cervantès, M. Jacques Prost, directeur général de Renault Maroc, M. Fouad Bellamine, Abdelkader Retnani entre autres personnalités dont les organisateurs Lalla Malika El Alaoui et Larbi R’miki de l’ATRAC et M. Alexandre Pajon, directeur de l’IFT et commissaire du Salon.

L’édition 2015, gratuite et ouverte à tout public, présente une cinquantaine de stands abritant différentes activités, se veut être un lieu de rencontre, d’échange et de création, avec un rayonnement inte
ational et une participation multilinguistique des divers intervenants, a drainé un grand public représentant l’intelligentsia de Tanger et d’ailleurs.

L’ambitieux programme essentiellement dédié aux « femmes », symbolisé par la présence de femmes d’Afrique, d’Europe et d’ailleurs venues partager ce qu’elles apportent au monde et débattre de la question de l’identité féminine, devait permettre au public de débattre, de plusieurs questions à partir de la littérature et des arts à la faveur de la participation d’une pléiade d’experts et de spécialistes et de la présentation des success-stories féminines dans tous les domaines.

On notera la participation d’écrivains, artistes, philosophes et penseurs venus échanger et débattre des questions d’éducation, de santé, de développement économique, de démocratie et du statut et rôle des femmes, et on retiendra des noms d’éminents intervenants de la dimension de Aïcha Ech-Chenna, fondatrice de l’Association solidarité féminine, Zakya Daoud, écrivaine et jou
aliste, Soumaya Naâmane Guessous, sociologue, Laure Adler, Asma Lamrabet, Marek Halter, Ali Benmakhlouf, Vénus Khoury Ghata, Rosa Amor del Olmo et Nicole de Pontcharra, intervenant dans des tables rondes autour de plusieurs sous-thèmes portant sur «Filles et femmes au centre des projets éducatifs : une évidence partagée», «Ecriture et engagement au féminin», «Des citoyennes à part entière» et «Les femmes au cœur du développement économique».

Le salon devait aussi présenter la relation des femmes et du pouvoir lors d’une table ronde animée par Aicha Belarbi, Zakya Daoud, Nadira El Guermaï, Latifa Jbabdi et Bahija Simou. D’autre part, la vedette symbolisant le sport au féminin, Nawal Moutawakil devait âtre de la partie dans le cadre d’une rencontre intitulée «Témoignage : femmes, sport et politique».

Un hommage devait âtre rendu à la romancière, nouvelliste et poète libano-française, Vénus Khoury Ghata. Elle est l’auteure d’une œuvre importante, traduite dans plus d’une quinzaine de langues, dont «Le Moine», «L’Ottoman et la femme du grand argentier» (Prix Baie des anges 2993), «La maison aux orties», «Sept pierres pour la femme adultère» et «La fille qui marchait dans le désert».
Dédié aux enfants, un des patios du palais sera aménagé pour accueillir des spectacles ainsi que des éditeurs de livres jeunesse et des libraires.

Ainsi, l’habituelle séance de lecture « Plaisir de lire » avec des séquences arabophones, anglophones, hispanophones et italiennes, ainsi que les volets art plastique, musique et danse sont prévues au programme, avec notamment avec un récital de musique classique de Malika Reyed et Ghizlane Hamadi, un concert de jazz avec Anne Paceo et un concert de musique andalouse avec Ihsane Rmiki.

Après donc le bien réussi précédent Salon inte
ational de Tanger des livres et des arts sur les Afriques, qui a permis de constater combien les questions d’éducation, de santé, de développement économique et de démocratie sont liées au statut et au rôle des femmes, cette 19ème édition est venue confirmer l’importance du thème consacré aux « Femmes ».

M. ABOUABDILLAH

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :