Accueil » Art & Culture » Tanger et autres Marocs ..

Tanger et autres Marocs ..

Tanger et autres Marocs de Daniel Rondeau
[size=8][color=#999999]Le 23-10-2015 à 15:13:12 [/color][/size][justify][size=12][justify] Rondeau ne s'est pas campé devant Tanger comme un peintre qui se contenterait d'en refléter l'image la plus juste possible, au moment où il peint. Rondeau a pris le parti de vivre Tanger, il ne parcourt pas la ville, il la raconte, comme une histoire, dont les personnages sont ses amis, qu'il évoque avec une infinie pudeur et une réelle affection.

Et le Tanger de[color=#ff0000] Daniel Rondeau[/color] est d'abord et avant tout une ville-livre : celle de Paul Bowles, qui lui déclare :  » J'avais toujours su qu'un jour de ma vie, j'entrerais dans un lieu qui me donnerait à la fois la sagesse et l'extase « , et qui a trouvé ce lieu hors du monde à Tanger.

Certains personnages sortent tout droit du Tanger cosmopolite, Paul et Jane Bowles, Truman Capote, Gore Vidal, Jack Kerouac, Bill Burroughs, Tennessee Williams. Ces exilés, ceux qu’on nomme les héros de la beat génération, trouvent à Tanger une douceur de vivre, et c’est avec une évidente nostalgie que Rondeau évoque cette période de l’immédiat après-guerre à Tanger, quand « les marchands, les trafiquants de pierres précieuses et les banquiers sont indiens ou pakistanais, les antiquaires et les maçons sont espagnols, les viveurs et les pâtissiers viennent de France, les aristocrates, les espions et les gangsters du Royaume Uni, les écrivains pour la plupart des Etats Unis ».

Mais ce [color=#ff0000]Tanger [/color]un peu affecté n'est qu'une face de la ville, et Rondeau ne s'y arrête pas, évoquant le Maroc des Marocains, avant d'aller errer dans le Sud du pays, de Ouarzazate à Taroudant, en passant par Essaouira, la vallée du Draa, Zagora, et les portes du désert…

En un mot, tout un pays qui vit et vibre sous le soleil, où Rondeau compose, lettre après lettre, l'alphabet secret du bonheur.
[b]Bonne lecture ![/b].[/justify][/size][/justify][size=9][color=#999999]Par : Meryem Cherradi[/color][/size][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :