Accueil » Actualités » Sidi Bouabid : Du poisson et du poison !

Sidi Bouabid : Du poisson et du poison !

Sidi Bouabid : Du poisson et du poison !
Le 15-06-2015 à 11:43:14

Mon quartier est connu comme étant celui des chats : « Haouma dial ktout ». On y respirait l’air de la quiétude, du bon voisinage et de la parfaite cohabitation entre résidents et « leurs » chats faisant partie d’une vie quotidienne sereine et tranquille…jusqu’au jour où une nouvelle voisine en a décidé autrement, visiblement parce qu’elle n’aime pas les animaux ou du moins pas les chats.

Ce jour-là, mardi 9 juin, tout a basculé et notre quiétude s’est convertie en cauchemar lorsque la dame en question a offert généreusement à « nos chats de quartier » un gueuleton à base de « poisson et de poison », condamnant ainsi, sans appel, ces pauvres créatures à une mort violente indescriptible : agonie, convulsions et autres souffrances à vous briser le cœur !

Plusieurs chats sont ainsi morts et leurs petits corps juchaient la rue au petit matin.

Comment peut-on qualifier et acte prémédité envers ces créatures inoffensives : abjecte ? hideux ? barbare ? diabolique ? ignominieux ? Bref un acte inhumain préparé avec un sang-froid bouleversant qui révèle un caractère cruel et dénué de toute pitié !

Sur le plan juridique, il existe bien des lois qui régissent ce genre de délit stipulant que : « Quiconque empoisonne des animaux est puni de l’emprisonnement d’un à cinq ans. Quiconque, sans nécessité, tue ou mutile des animaux, dans les lieux, bâtiments, enclos et dépendances ou sur les terres dont le maître de l’animal tué ou mutilé est propriétaire, locataire ou fermier, est puni de l’emprisonnement de deux à six mois »

Mais, rappelons à cette dame qu’au-delà des lois humaines, il existe une loi divine… !
A bon entendeur salut…!

Meryem Cherradi

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :