Accueil » Actualités » Quel Avenir pour le Projet de la Liaison fixe sous le Détroit de Gibraltar ?

Quel Avenir pour le Projet de la Liaison fixe sous le Détroit de Gibraltar ?

Quel avenir pour le projet de la liaison fixe sous le détroit de Gibraltar ?
Le 01-05-2015 à 11:21:28

Au début des années 80, feu S.M le Roi Hassan II avait annoncé deux décisions importantes :
– la 1er : la demande d’adhésion du Maroc à la communauté européenne ;
– la seconde : relier le Maroc au continent européen au moyen d’une liaison fixe à l’exemple de l’Eurotunnel sous la Manche pour légitimer ladite adhésion.

Or, aujourd’hui il se trouve, d’une part, que le Maroc a énormément évolué dans ses relations avec l’U.E grâce au statut avancé dont il bénéfice. D’autre part, le développement de nos infrastructures routières et portuaires ont mis le sud de l’Europe à 60 mn de traversée pour camions et passagers depuis Tanger. Med et à 40 mn de Tanger – ville.

Si l’Eurotunnel procure une économie de plus de 5h, la traversée du détroit par une liaison fixe n’économiserait que 10 à 15 mn au meilleur des cas, ce qui logiquement serait insignifiant à moins d’une vision à long terme d’une perspective de développement de l’Afrique subsaharienne à la conquête de marchés de l’Europe et nécessitant donc un courant de traversées plus dense d’autant que les études et les travaux sont loin d’être réalisables avant 3 ou 4 autres décades, le cas échéant.

En attendant, et le temps passant, un problème socio-économique se trouve posé crucialement et dont souffrent plusieurs familles propriétaires de terrains dans la zone de Moghogha où, il y a plus de 20 ans, le choix de sortie de la liaison fixe a été décidé.

Tanger devenue une Méga-Métropole, cette localisation de la sortie d’un futur tunnel n’est plus compatible avec la pression urbaine et le respect de son environnement.
On ne doit pas perdre de vue que T.F.Z est de création plus récente et connaît une dynamique de développement à 2 chiffres.

C’est dans les environs de cette zone-là qu’une telle station sortie sous douane trouverait son réel emplacement pour constituer avec celle-ci un ensemble de complémentarité fou
issant à ses opérateurs exportateurs un atout de logistique de proximité considérable, libérant par la même occasion un foncier qui répondrait lui, aux besoins immédiats dans une partie de la ville stratégiquement importante.

Une telle option irait dans le sans bien compris des opérations de décongestionnement et de restructuration en cours pour relooker la ville.

Hamid ABBASSY : Ex-président de la CCIS de Tanger

À propos admin

x

Check Also

Les effets destructeurs redoutables de l’alcool sur la conviction religieuse ; la santé ; la vie sociale ; la stabilité familiale ; l’avenir des enfants ; la liberté individuelle et les moyens économiques

L’objectif de cet article est de rétablir la confiance et aider les consommateurs d’alcool, en ...

Début du Ramadan 1442/2021 : Mercredi 14 avril 2021

Le début et la fin du prochain  mois de Ramadan sont déterminés par l’observation du ...

La CGEM à Tanger: Evaluation de l’entreprenariat et création d’un institut de formation des PME

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj , a ...

%d blogueurs aiment cette page :