Accueil » Actualités » Prochaine Ouverture du Procès du Gang Mokhliss

Prochaine Ouverture du Procès du Gang Mokhliss

Prochaine Ouverture du Procès du Gang Mokhliss
[size=8][color=#999999]Le 31-08-2015 à 11:40:38[/color][/size][justify][size=12][color=#000033]Le Bureau Central des Investigations Judiciaires ([color=#ff0000]BCIJ[/color]) qui semble avoir bouclé son enquête conce
ant le braquage de Val fleuri, a fait transférer à Tanger les quatre suspects qui étaient mis en examen à Salé, et les a déférés jeudi matin devant la Cour d’appel de Tanger où devrait s’ouvrir prochainement le procès de cette triste affaire qui en a révélé d’autres.

Rappelons qu’un[color=#ff0000] dangereux réseau criminel inte
ational[/color], actif dans le vol à main armée et le trafic des stupéfiants, a été démantelé, mardi 18 août courant à Tanger.

Cela a d’abord donné lieu à l’arrestation de deux Belges d'origine marocaine soupçonnés d'être liés à l'attaque à l'arme à feu contre un fourgon de transport de fonds le 13 août courant.

Les investigations menées par les services de sécurité auraient aussi établi l’implication du principal suspect, [color=#ff0000]un Belgo-marocain de 39 ans[/color], répondant au nom de Mokhless, dans différents crimes dont celui de l’attaque armée ayant visé, le 24 février 2014, un fourgon blindé convoyant des fonds à[color=#ff0000] l’agence d’Attijariwafa bank[/color], sise Avenue Moulay Abdelaziz à Tanger ; cette opération s’était soldée par le vol d’un montant de 5 millions de dirhams.

En moins de deux ans, Mokhliss serait également l’auteur de l’utilisation d’une arme à feu contre une personne dans la nuit du 31 mai 2013, au boulevard Moulay Rachid à Tanger, avant de s’emparer de la voiture de la victime qui a succombé à ses blessures. Il serait aussi impliqué dans l’acquisition d’une voiture volée par deux criminels de sa connaissance qui avaient usé d'une arme à feu contre son propriétaire à l’aube du 27 novembre 2013 au croisement de la rue Allal Ben Abdellah et du boulevard Mohammed V.

[color=#ff0000]Mokhliss [/color]serait également mis en cause dans l’enlèvement et le viol collectif d’une jeune fille à Tanger.
Le deuxième complice qui est le premier lieutenant du principal suspect, est également de nationalité belge d’origine marocaine vivant au Maroc depuis 2013, après avoir fui la Belgique, où il faisait l’objet d’un mandat de recherche pour trafic de drogue.

Deux autres suspects ont été également arrêtés et mis en examen.
[/color][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :