Accueil » Région & La ville » Prédominance de Tanger dans l’investissement industriel

Prédominance de Tanger dans l’investissement industriel

Prédominance de Tanger dans l’investissement industriel
[color=#999999][size=08]Le 08-02-2016 à 11:33:58 [/size][/color][b][justify][size=10][color=#333333]Dans le sillage du Plan d’accélération industrielle ([color=#993300]PAI[/color]), seize nouveaux contrats industriels, [color=#993300]1,4 milliard de dirhams[/color] d’investissements, 2,8 milliards de DH de chiffre d’affaires prévisionnel à l’export, à l’horizon 2020, et création de [color=#993300]4.100 emplois[/color]. Tels sont les principaux chiffres des contrats signés mardi 2 février courant par ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, président du Fonds Hassan II pour le Développement économique et social, Abdelouahed Kabbaj, et les directeurs des entreprises industrielles conce
ées dont plusieurs de la région Tanger-Tétouan Al Hoceïma.

Les écosystèmes conce
és sont l’automobile (11 projets), l’aéronautique (4 projets) et l’informatique (1 projet) s’inscrivant.
La répartition régionale des projets d’investissement fait ressortir la prédominance de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima avec [color=#993300]46%[/color], suivie de la région Rabat-Salé-Kénitra (45%) et de Casablanca-Settat (9%).[/color][/size][/justify][/b][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066]Ces investissements conce
ent la création ou l’extension d’entreprises à productions diversifiées notamment dans la chaine de valeur automobile et aéronautique. Les secteurs déjà engagés dans le secteur de l’automobile sont le câblage, l’intérieur et les sièges et housses du véhicule, le métal d'emboutissage, les pare-brises et les batteries, alors que le volet dit “Powertrain“ conce
ant le moteur et la transmission, est en cours de finalisation.
En termes d’emplois annoncés, le secteur automobile général absorbe 89%, suivi par l’aéronautique (9%) et l’électronique (2%).
L’écosystème automobile avait été lancé le 29 octobre 2014. L’objectif 2020 est la création de 90.000 emplois additionnels. 56.500 emplois sont déjà engagés dont 49% sont en voie de concrétisation

Dans l’écosystème aéronautique, l’objectif est d’atteindre 23.000 emplois dont 1.310 sont déjà créés.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/moulay_hafid_elalamy1.jpg[/img][/center]Pour ce qui est de l’origine du capital, la France se place en tête avec 36% du total du montant des investissements, suivie par l’Allemagne (30 %), les Etats-Unis (14 %), la Tunisie (13 %), l’Espagne (6 %) et les Emirats Arabes Unis (1 %).
Selon le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, ces nouveaux projets témoignent de la vitalité de filières industrielles performantes offrant actuellement de réelles opportunités aux opérateurs, grâce à la dynamique du Plan d’accélération industrielle (PAI) et au déploiement des écosystèmes en particulier, qui réunissent désormais les conditions de compétitivité et de performance.

« Il s’agit d’une intégration plus importante qui va changer l’industrialisation du pays et qui va signer le démarrage de la vraie révolution industrielle » a indiqué[color=#993300] Moulay Hafid Elalamy[/color], estimant que ce mardi 2 février 2016 constituait un jour de fête pour l’industrialisation marocaine.

Autre bonne nouvelle sur le front de l’emploi : l'objectif des [color=#993300]500.000 emplois[/color] annoncés lors du lancement du Plan d'accélération industrielle 2014-2020, est toujours maintenu, selon le ministre.

Depuis le lancement du PAI, en avril 2014, 52 contrats d’investissement dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, d’un montant global de 4,4 MMDH ont été conclus dans le cadre de l’appui du Fonds Hassan II pour le développement économique et social. Ils permettront, à terme, la création de 14.110 emplois et généreront un chiffre d’affaires de 9,84 MMDH.

Le concours du[color=#993300] Fonds Hassan II[/color] pour l’accompagnement des projets d’investissement initiés est important. L’effet de levier exercé par ce Fonds se situe autour de 8,22 millions de dirhams (MDH), sachant qu’un million de dirhams de contribution du Fonds Hassan II génère 8,22 MDH d’investissement et participe à la création de 24 emplois stables.[/color][/size][/justify]
[size=9][color=#999999]Photo :DR[/color][/size][center][size=17][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :