Port Tanger Med: Zéro papier à partir du 15 février 2022

 Selon, son directeur des opérations Import-export,  Idriss-Aarabi,  le  port Tanger se mettra à la dématérialisation totale à partir du 15 février 2022, donc un port à  zéro papier à partir de cette date. 

Ainsi, la vague de digitalisation et du zéro papier initiée par le port Tanger Med poursuit son avancée.
Engagée par le géant portuaire depuis une décennie, elle connait une accélération au cours de ces trois dernières années.
Aujourd’hui, Tanger Med offre une palette de services digitaux  à la communauté portuaire et aux usagers du port, renforçant leur compétitivité logistique, mais aussi optimisant les processus propres aux ports et aux parties prenantes.  «La digitalisation assure également, un niveau élevé de sécurité d’information et améliore la transparence et la gestion proactive grâce notamment au traitement des demandes de transit portuaire à distance, aux échanges de télématique avec les différentes administrations et établissements concernés par le transit portuaire et d’autres services sont aussi mis en ligne sur le même portail…», souligne Idriss Aarabi, Directeur des opérations import-export au port Tanger Med.
Après la gestion dématérialisée des escales maritimes, le transit portuaire dématérialisé des unités de fret, la facturation à distance, les formalités de passage portuaire à l’import et à l’export, pour les activités conteneurs et camions TIR, ont été entièrement dématérialisées. «Ce service permet, entre autres, aux exportateurs, aux transitaires et aux transporteurs une meilleure agilité des opérations import-export grâce à la gestion à distance des opérations et sans déplacement vers les installations portuaires », explique le Directeur des opérations import-export au port Tanger Med. Concrètement, depuis le lundi 15 novembre 2021, les opérateurs peuvent remplir les formalités du passage portuaire en ligne, et déposer électroniquement tous les documents nécessaires auprès des services chargés de la gestion des activités Import-Export. Selon Tanger Med, «cette opération de dématérialisation totale du passage portuaire deviendra obligatoire à partir du 15 février 2022».

En attendant, sur le terrain, de nombreux opérateurs ont adhéré à cette démarche en s’inscrivant dans cette démarche participative de digitalisation, pour traiter toutes leurs formalités en ligne. Ils accèdent à ce service à partir du «Port Community System» de Tanger Med, www.tangermedpcs.com, accessible sur smartphones, tablettes et ordinateur, et offrant déjà une palette de services opérationnels tels que la traçabilité des unités Fret, la facturation à distance et le paiement en ligne. «Pour notre société qui est spécialisée dans le transit aérien et maritime au niveau de la zone franche de Tanger, la dématérialisation nous a permis un gain en matière de temps. Nous n’avons plus à nous déplacer. Aussi, le paiement d’acconage s’effectue d’une seule façon. Nous pouvons payer ce dernier grâce à un site web, ce qui permet encore plus de confiance et de disposer d’une traçabilité optimale des marchandises», se réjouit Walid Fihri, Agent d’exploitation à Puerto transit.
Déclarant en douane chez la société «Les Trois T + I », El Gaf Azeddine, voit dans l’offre des services digitaux comme une aubaine pour ses activités professionnelles. « Jadis, nous faisions la taxation et toutes les opérations manuellement avec la paperasse que cela nécessitait. Maintenant avec le nouveau procédé de dématérialisation, nous arrivons à faire toutes les opérations par procédé informatique, dont la taxation, la manutention et toutes les opérations qui interviennent dans le circuit de la douane.
Au niveau des avantages, effectivement nous gagnons beaucoup de temps. Car pour toutes les opérations import-export, le facteur temps est extrêmement important. Cela nous permet d’éviter les va-et-vient», dit-il, notant que le site qui est accessible depuis le lien «www.tangermedpcs.com» permet une navigation simplifiée et une recherche de service avec un système de filtres, par type d’utilisation. «Tout se passe via le PC de chaque opérateur, de chaque transitaire ou de chaque transporteur. Il suffit d’avoir les documents préparés, d’effectuer la procédure via le PC, les annexer et les envoyer au service concerné pour la validation, que ce soit à l’import ou à l’export», détaille El Gaf Azeddine. Il faut dire que durant sa phase de test en 2021, Tanger Med n’a pas lésiné sur les moyens pour accompagner les opérateurs qui le souhaitent. Et le géant portuaire ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Ainsi, pendant cette phase de transition qui court jusqu’au 15 février 2022, l’opérateur portuaire entend continuer à assurer l’accompagnement de l’ensemble des opérateurs désirant bénéficier de ce nouveau service.  «Tanger Med continuera bien entendu à assurer un accompagnement de proximité avec l’ensemble des opérateurs désirant bénéficier de ce service et à travers des sessions de formation ainsi qu’un support de proximité», rassure Idriss Aarabi.
La dématérialisation totale du passage portuaire à l’import et à l’export permet de fluidifier les opérations, de garantir un niveau de sécurité élevé des flux de marchandises, et de répondre aux attentes des clients pour le renforcement de la digitalisation, de la transparence et de la prédictibilité au service de la compétitivité logistique.

 

À propos Romaisae

x

Check Also

Médina de Tanger Après «Msarya f’Mdina» la campagne de soutien aux commerces se poursuit

Après les premières journées intitulées «Msarya f’Mdina» (Un tour dans la médina- Cf notre précédente ...

Deuxième gisement de gaz au large de Larache

Dans un communiqué publié, lundi 10 janvier, la compagnie britannique Chariot a indiqué la découverte ...

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Ebauche du nouveau plan de développement régional 2022-2027

Le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed M’Hidia, et le président du Conseil régional, ...

%d blogueurs aiment cette page :