Accueil » Région & La ville » Nécrologie : Thami BENJELLOUN rappelé à Dieu

Nécrologie : Thami BENJELLOUN rappelé à Dieu

C’est avec une profonde affliction et une immense conste
ation que nous avons accueilli la triste et chagrinante nouvelle du décès survenu hier le 12 octobre 2018, à l’âge de 53 ans, du très cher regretté Thami BENJELLOUN, l’une des personnalités les plus estimées à Tanger, La dépouille du défunt a été inhumée après salat Alaasr, au cimetière de Sidi Amar où elle a été convoyée au milieu d’un émouvant cortège funèbre comptant de très nombreuses personnes qui ont tenu à l’accompagner à sa de
ière demeure.
En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos condoléances les plus attristées à sa veuve, Mme Ibtissam TEMSAMANI, à son fils Mahmoud; à ses frères et sœurs et à l’ensemble des membres des familles Benjelloun, Temsamani,Rmiki, Guessous, et familles alliées, ainsi qu’à tous les proches du regretté disparu qui tiennent à formuler leur profonde gratitude aux très nombreuses et aimables personnes qui se sont associées à leur deuil et partagé leur douleur en se manifestant par leur présence effective, leurs prières, leurs appels et leurs messages d'affection, de soutien et de compassion, les priant de trouver , ici, leurs sincères remerciements.
Puisse Dieu le Tout Haut avoir le défunt en Sa Sainte miséricorde, l’accueillir en Son Vaste Paradis et apporter soutien et patience à sa famille et à tous ses proches afin de les aider à traverser cette dure épreuve et les protéger de tout malheur. Amine.
Inna lillah oua inna ilaïhi rajioune

À propos admin

x

Check Also

Le port Tanger Med 2 devient Tanger Med Port Authority

La fusion du port  Tanger Med 2 (TM2) se concrétise  avec la société Tanger Med Port ...

Un résident français fait main basse sur la plage de sidi M’ghaït

Rien ne semble plus aller  du côté de la plage de « Sidi Mghait », à une ...

Coalition gouvernementale La tâche s’avère ardue pour Akhannouch !

Nommé par le Roi à la haute fonction de Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, président ...

%d blogueurs aiment cette page :