L’Espagne s’active pour relancer les négociations sur le Sahara

L’Espagne s’active pour relancer les négociations sur le Sahara
Le 21-11-2016 à 12:20:02 La diplomatie espagnole s’active au sein de l’ONU pour sortir le dossier saharien de la situation de blocage dans laquelle il est enlisé depuis quelque temps.

Ainsi, le secrétaire d'Etat espagnol aux Affaires étrangères, Ignacio Ybanez, dont le pays est actuellement membre non permanent du Conseil de sécurité, a rencontré lundi de
ier, à New York, deux personnalités onusiennes impliquées dans le dossier du Sahara marocain.s

Ignacio Ibanez Rubio a notamment rencontré, au siège de l’ONU, le SG adjoint de Ban Ki-moon chargé des Affaires politiques, Jeffrey Feltman, ainsi que l’envoyé spécial du SG de l’ONU au Sahara, Christopher Ross.
Cette séance de travail entre les deux diplomates américains et le secrétaire d’Etat espagnol a porté sur la coopération entre l’ONU et l’Espagne en vue d’aider à trouver une solution à ce conflit. L’Espagne se dit surtout prête à apporter sa contribution en vue d’aider à relancer les négociations entre les différentes parties, actuellement en stand by.

A signaler, d’autre part, que «Khat Echahid» (la ligne du martyr), mouvement scissionniste du Polisario favorable à la proposition marocaine d’autonomie élargie, vient de saisir les autorités espagnoles pour leur demander l’arrestation de Brahim Ghali, le remplaçant de Mohamed Abdelaziz El Marrakchi. Et ce au cas où il se rendrait en visite en Espagne, comme il le projette actuellement.

«Khat Echahid» rappelle que l’Audience nationale (la plus haute juridiction pénale en Espagne) a déjà engagé des poursuites contre l’actuel chef du Polisario, suite à de nombreuses plaintes et témoignages concordants sur de graves violations des droits de l’Homme commises dans les geôles des camps de Tindouf.

Les partis politiques espagnols, ainsi que les intellectuels et la société civile, ont aussi été appelés, par le communiqué de Khat Echahid, à tout faire pout traduire Brahim Ghali et d’autres hauts responsables du Polisario devant la justice espagnole pour répondre de la séquestration, «pendant plus de 40 ans, de milliers de Sahraouis dans les camps de Tindouf»… Photo: DR

À propos admin

x

Check Also

L’Espagne s’apprête à taxer l’énergie fournie par le Maroc

Le commissaire européen a encouragé le gouvernement espagnol à taxer les importations électriques en provenance ...

Port Tanger Med II : L’exploitation du 3ème terminal est prévue à la mi-2020

L’opérateur portuaire public Marsa Maroc s’allie à deux groupes européens pour exploiter le 3e terminal ...

Le navire de la Paix  « PEACE BOAT » attendu à Tanger

L’ONG « Atlas For Development » et le « Conseil des Jeunes Leaders de Tanger ...

Aller à la barre d’outils