Accueil » Actualités » Les «Jouge franks » d’Afailal attisent les réseaux sociaux

Les «Jouge franks » d’Afailal attisent les réseaux sociaux

Les «Jouge franks » d’Afailal attisent les réseaux sociaux
[size=8][color=#999999] Le 28-12-2015 à 10:48:48 [/color][/size][justify][size=12][justify] La polémique provoquée par [color=#993300]Charafat Afailal[/color], ministre déléguée chargée de l’Eau, en minimisant la retraite des parlementaires à «deux sous» ( 2 franks) équivalents, a créé une polémique monstre dont se sont saisis[color=#993300] les réseaux sociaux[/color].

Premier résultat : quatre parlementaires se disent déjà prêts à renoncer à leur retraite qu'ils définissent comme une « rente politique » ; il s’agit de Abdelaziz Aftati, Khadija Abladi, et de Abdellah Benhammou, tous trois du PJD.

Abdelaziz Aftati avait déjà appelé à «une réforme radicale du système de retraites des parlementaires pour s’aligner sur les autres régimes ordinaires ou le supprimer définitivement», critiquant l’institution parlementaire qui débat des retraites des fonctionnaires alors que «les retraites de ses parlementaires sont versées sous la table».

Pour sa part, le jeune député Yassin Radi, jeune député affirme : « Si cela doit résoudre les problèmes des Marocains en matière de santé, de chômage et d’autres problèmes sociaux, je déclare renoncer à ma retraite, mais, en contrepartie, j’appelle à l’ouverture du dossier sur les salaires des grands directeurs touchant entre [color=#993300]200 et 300.000 DH[/color] ».

Pour moment, le Trésorier du royaume refuse de donner suite aux décisions des parlementaires ayant déclaré renoncer à leur « retraite parlementaire ».

Par contre, d’autres parlementaires invoquent les lois régissant l’organisation de ces retraites. Hassan Tarek, député du groupe de l’USFP, précise ainsi « ridiculement » que « cette retraite n’est pas une rente, puisqu’elle est payée par les parlementaires eux-mêmes, à raison de 1.800 DH par mois ».

Or, on sait que la Caisse nationale de retraites et d’assurances (CNRA), qui gère la retraite des parlementaires, est au bord de la faillite. En 2014, elle a versé aux 730 parlementaires des retraites se chiffrant à 56.87 MDH alors que leurs cotisations n’étaient que de 38.58 MDH. Un déficit de 18 MDH.[/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :