Accueil » Sport » LES ADHERENTS :UN GRAND PROBLEME DE L’IRT

LES ADHERENTS :UN GRAND PROBLEME DE L’IRT

LES ADHERENTS :UN GRAND PROBLEME DE L’IRT
[size=9][color=#999999]Le 29-06-2016 à 11:07:50 [/color][/size][justify][size=12][justify] L’IRT section football est à féliciter pour le grand exploit réalisé au cours de sa première année à la Botola I. Se qualifier pour avoir le droit de disputer une coupe africaine ,n’est pas à la portée de n’importe quelle équipe. Beaucoup de sacrifices fou
is et beaucoup d’argent dépensé, l’effectif joueurs actuel est l’un des meilleurs du championnat du football marocain.A vrai dire,Abdelhamid Aberchane et ses proches collaborateurs sont à encourager pour continuer leur mission et pourquoi pas pour être reconduits pour un deuxième mandat de quatre ans .L’assemblée générale approche et il existe un problème majeur jamais résolu :celui des adhérents.

Existent-ils vraiment ?Assument-ils librement leur responsabilité ?Pourquoi changent-ils d’une saison à une autre ?Ont-ils la capacité de dire non à une certaine gestion ?Ont-ils le pouvoir de participer à la gestion du club ne serait-ce que par un avis ou un conseil ?Participent-ils à l’élaboration du budget annuel ? Autant de questions auxquelles il est facile de trouver la réponse car dans toutes les de
ières assemblées générales ,il n’y aucune contestation ,il n’y a aucune suggestion et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Au WAC,au RAJA,au MAS,au FUS, les adhérents passent plus de huit heures pour discuter les rapports moral et financier. A l’IRT, il n’en est pas ainsi et les applaudissements fusent de partout et le moindre mot ne se fait pas entendre. Le silence de mort règne toujours dans les salles et parfois on a l’impression que le comité IRT est dirigé par un comité qui vient d’une autre planète :perfection sur tous les plans. Ce qui donne beaucoup à réfléchir, c’est que le nombre de ces adhérents est très réduit. Le chiffre 25 n’est guère dépassé à l’heure où les clubs professionnels européens atteignent le nombre de 60.000 ou 80.000 « socios ». Si l’on parle de professionnalisme, le club appartient aux adhérents qui prennent des décisions susceptibles d’assurer l’avenir de l’équipe. Ce qui est plus grave encore touche le manque de continuité des adhérents qui changent d’une saison à une autre.

Au Real et à Barcelone, chaque « socio » garde son numéro jusqu’à sa mort. Lorsqu’on veut noyer son chien ,on dit qu’il a la rage et il existe une révision continue de la liste des adhérents. Maintenant ,l’IRT doit modifier complètement sa politique d’adhérents pour créer une bonne atmosphère de dialogue. Réduire le montant d’adhésion pour augmenter le nombre des adhérents pourrait être la solution la plus logique. Il en est temps du fait que le club nécessite des conseillers et non des figurants qui applaudissent. Gérer un club n’est pas seulement l’affaire du président et des collaborateurs. La dynamique du groupe avec l’implication des adhérents est liée au progrès de toute association. [/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :