Accueil » Actualités » Le tribunal de Tanger condamne le promoteur Larbi Tadlaoui à 20 mois de prison

Le tribunal de Tanger condamne le promoteur Larbi Tadlaoui à 20 mois de prison

Le tribunal de Tanger condamne le promoteur Larbi Tadlaoui à 20 mois de prison
[color=#999999][size=09] Le 06-02-2017 à 16:36:40 [/size][/color][b][justify][size=12][color=#000000] Le tribunal de première instance de Tanger a condamné, jeudi 26 janvier de
ier, Larbi Tadlaoui, dirigeant de l’entreprise Atlantic Beach, à 20 mois de prison ferme et au remboursement des 80 investisseurs légalement représentés de leurs acomptes avec intérêts et compensation..[/color][/size][/justify][/b][justify][size=12][color=#000066]Rebondissement dans l’affaire « Paradise Beach » situé sur la côte de Tanger, qui se joue entre des acquéreurs britanniques, dont des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et le dirigeant de l’entreprise Atlantic Beach, Larbi Tadlaoui.

Le verdict du procès pénal intenté contre le prometteur immobilier est tombé jeudi 26 janvier de
ier au tribunal de Tanger. La sentence a été fixée à 20 mois de prison pour Larbi Tadlaoui, en plus du remboursement des acomptes des acquéreurs, avec intérêts et compensation.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/444444.jpg[/img][/center]Le procureur a fait appel de ce verdict, jugeant la sentence «trop légère par rapport aux désagréments causés pendant si longtemps aux acquéreurs». Le projet ne conce
e pas seulement des clients anglais, mais des MRE ont aussi versé des acomptes pour ce projet de 800 résidences. La livraison des unités vendues jusqu’à 15.000 dirhams le mètre carré devait avoir lieu en 2011 mais le projet a été plombé par plusieurs retards, avant d’être arrêté.

Neuf ans après le versement des acomptes allant de 300.000 dirhams à un million de dirhams, certains des acquéreurs sont morts sans avoir vu leur résidence, d’autres attendent toujours.
Les clients conce
és se sont constitués en collectif pour défendre leurs intérêts en manifestant devant les grilles de l’ambassade marocaine à Londres. Après plusieurs manifestations devant la représentation diplomatique du royaume, le promoteur du projet a été arrêté en février 2015 pour fraude. [/color][/size][/justify][center][size=14][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :